Recherche

Votre recherche de Firebird a donné 80 résultats.

mercredi 12 novembre 2014

10 ans de Firefox

Lundi, pour fêter les 10 ans de Firefox, Mozilla sortait plusieurs annonces :

En complément, pour rappeler que Mozilla n'est rien sans sa communauté, j'ai organisé 10 interviews de bénévoles Mozilliens, sur le Community Blog,

  1. Monique Brunel (Belgique) ;
  2. Rami Khader (Jordanie) ;
  3. Ben Kerensa (USA) ;
  4. Shreyas N. Kutty (India) ;
  5. Irayani 'Rara' Queencyputri (Indonesia) ;
  6. Ibrahima Sarr (localizer for Fulah) ;

D'autres suivront, une nouvelle interview est présentée chaque jour !

Cela a donné lieu à une impressionnante couverture presse, presque aussi bonne qu'il y a 10 ans ;-) :

Et aussi :

Mise à jour du 12/11/2014 à 16h19 :

Mais aussi :

lundi 14 janvier 2008

Mozilla : un peu d'histoire (1/2)

Deux étudiants de l'UTC, Thibault et Trang, effectuent une étude sur Firefox et Mozilla. Ils m'ont demandé de répondre à une série de questions dans ce cadre. J'ai pensé que les réponses intéresseraient les lecteurs du Standblog. Les voici donc, en deux temps :

1) Comment avez-vous entendu parlé du projet Firefox et qu'est-ce qui vous a poussé à créer Mozilla Europe?

En fait, je travaillais chez Netscape quand, fin 1997, l'éventualité d'ouvrir le code source a été discutée. J'ai été immédiatement séduit car j'étais déjà utilisateur de logiciels Libres, dont Emacs (de Richard Stallman) depuis plusieurs années. J'ai fait campagne à l'intérieur de Netscape pour libérer le code source et expliquer le modèle du logiciel Libre, un concept largement inconnu alors. Je me servais alors d'un rapport devenu fameux, écrit par Frank Hecker. Ensuite, j'ai participé bénévolement de 1998 à 2001 au projet, en donnant des conférences, et puis en 2001, on m'a proposé un poste, toujours chez Netscape, de Technology Evangelist pour l'Europe. Je travaillais alors sur les standards du Web et leur promotion auprès des développeurs Web. (J'ai alors monté le StandBlog, un blog sur les standards, et c'est à cette époque je j'ai aidé au lancement d'OpenWeb).

En 2003, juste après l'accord "amiable" avec Microsoft (qui a donné 750 millions de dollars à AOL), AOL/Netscape a licencié tous les employés qui travaillaient sur le projet Mozilla, dont mes collègues européens et moi. Conscients que Mozilla, alors totalement inconnu du grand public, avait un potentiel énorme, nous avons monté bénévolement Mozilla Europe au second semestre 2003. L'association a été annoncée quand son site Web était prêt, en février 2004. Nous savions alors que Firefox (à l'époque appelé Phoenix puis Firebird) était dans les cartons, et nous espérions beaucoup de sa sortie, à juste titre.

2) Firefox est maintenant un navigateur connu auprès de tous les internautes.

J'aimerais bien, mais nous n'en sommes pas encore là :-D

Comment s'est effectuée la promotion du navigateur pour en arriver là?

C'est la conjonction de plusieurs choses :

  1. nombreux étaient les utilisateurs avancés, dont les développeurs Web, qui étaient extrêmement frustrés par l'attitude de Microsoft qui avait abandonné Internet Explorer (IE), lequel avait les problèmes de sécurité que l'on connait. Tout le monde espérait une nouvelle version qui n'arrivait pas, et ce fut Firefox qui répondit à leurs attentes.
  2. Firefox a été un meilleur logiciel que son concurrent dès la première version. Facile à utiliser, avec une migration aisée depuis IE, avec la possibilité de revenir sur IE à tout moment si on le souhaitait.
  3. une communauté de passionnés qui a assuré la promotion de Firefox dans le monde entier, fédérés par le site SpreadFirefox.com et des communautés locales. Tous comprennent l'importance qu'il y a d'avoir un accès au Web sécurisé, facile et personnalisable.

mardi 7 février 2006

Actu Mozilla

lundi 5 septembre 2005

Revue de presse Firefox

vendredi 12 novembre 2004

Et paf, la couverture de 01 Informatique

La semaine dernière, 01 Informatique (version papier), consacrait 2 pages à la technologie XUL, de Mozilla. Cette semaine, c'est carrément la couverture, associée à 3 pages dans la rubrique évènement. (Source : Daniel et Laurent). Sur la couverture, à propos de la sortie de Firefox, on lit : Les premiers tests, grandeur nature, débutent dans les entreprises.

A noter des témoignages d'utilisateurs en entreprise :

D'autres grandes organisations sont mentionnées :

  • La Poste ;
  • Thalès ;
  • Ministère de la Culture ;
  • Ministère de l'Intérieur ;

A noter qu'un responsable d'une de ces organisations est cité sous couvert d'anonymat ; Nous avons l'oeil sur tous les logiciels qui nous sortent de la dépendance envers Microsoft. Encore étroitement liés à l'éditeur et à IE, toutes nos applications ne peuvent être supportées par Firefox, mais cette compatibilité fait désormais partie de nos critères de développement. On reconnaît là le besoin d'indépendance ressenti par les grandes organisations, ansi que la peur de s'exprimer en public. A cause du poid de l'éditeur de Redmond ?

De son coté, Christophe Porteneuve, de l'INSIA, déclare avoir déployé Firefox depuis deux ans. Je me suis étonné, et je l'ai donc contacté. Sa réponse : on a tracé les installations de Firefox comme navigateur par défaut sur le parc, et elles remontent à octobre 2002 (cf. timestamps paquets Debian), en 0.4 (Firebird). Comme quoi, même si l'info peut sembler incroyable, elle est pourtant vraie !

L'article de 01 est très fouillé, avec une interview d'un expert en sécurité qui affirme : supprimer Internet Explorer du poste client est irréaliste, mais veillez à bloquer son utilisation.

En conclusion, le journaliste revient sur XUL :

Aux entreprises de décider si elles veulent pérenniser leurs développements actuels d'application, portables aisément sur plusieurs plates-formes. Ou si elles patientent encore deux ans minimum. Depuis le 9 novembre, le navigateur pouvant les accueillir est en tous cas disponible.

- page 1 de 16