Recherche

Votre recherche de ie6 a donné 113 résultats.

jeudi 8 décembre 2011

En vrac

Note

[1] Voilà le genre de lien dans les En Vrac qui fait que je ne peux laisser les commentaires ouverts dans ces billets : sinon, çadégénère instantanément...

mercredi 20 juillet 2011

Mozilla change

Mozilla change, comme tout le monde a pu le remarquer. Ca n'est pas un changement pour le plaisir de changer, mais tout l'environnement qui change. Voici une liste des choses qui ont changé ces dernières années autour de Mozilla, sans ordre particulier :

  • La concurrence dans le monde des navigateurs est vraiment forte, avec 3 navigateurs ayant plus de 20% de parts de marché.
  • Microsoft sort une nouvelle version d'Internet Explorer tous les ans (incroyable !). Chaque version est plus respecteuse des standards que la précédente (et c'est tant mieux).
  • Google dépense en marketing pour Chrome des sommes supérieures au chiffre d'affaire annuel de Mozilla.
  • Les technologies Web évoluent plus vite que jamais, sous la bannière HTML5 (ce qui comprends les technologies associées, le DOM, les évolutions de CSS et toutes les nouvelles APIs).
  • JavaScript est maintenant très rapide.
  • Le mobile est partout. C'est le nouveau monde qu'il faut conquérir. Cette année, le marché des PC sera plus petit que celui des mobiles (en nombre d'unités).
  • Le marché des tablettes décolle vraiment.
  • Dans le monde mobile, certaines plateformes ne permettent pas à l'utilisateur de choisir le navigateur qu'il utilise. Cette tendance pourrait bien arriver dans le monde du PC avec Chrome OS, qui n'autorise que Chrome comme navigateur.
  • La notion d'App Store est maintenant largement acceptée par le public. La version d'OS X qui arrive, Lion, sera commercialisée via le Mac App Store, sans support physique de type DVD.
  • Le grand public est de plus en plus conscient des problèmes de vie privée, mais il reste beaucoup à faire dans ce domaine.
  • Même la ménagère de moins de 50 ans a entendu parler de "Cloud Computing".
  • Les réseaux sociaux sont devenus si importants que les "experts" disent que Google pourrait bien avoir des problèmes s'ils manquaient leur "virage social". Depuis, il y a eu Google Plus.
  • Même le matériel est en train de changer. Pas seulement l'encombrement (passage du PC au smartphone et à la tablette) mais les processeurs eux-même, avec la montée en puissance d'ARM et les processeurs multi-cœurs qui sont devenus la norme.

Je suis sûr que j'oublie plein de choses alors que j'essaye de lister les changements en cours autour de Mozilla (n'hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous si vous voyez un manque criant). Quoi qu'il en soit, nous sommes bien loin du temps où les technologies Web stagnaient, où tout le monde sur le Web développait pour IE6 et où le PC était le centre de gravité de l'informatique.

Autrement dit, tout autour de nous, Mozilla, est en train de changer. Le paysage change. Le champs de bataille s'agrandit. Nous devons changer, nous adapter.

La bonne nouvelle, c'est que nous avons déjà commencé à changer de façon significative, par exemple avec Rapid Release Process (sortie d'une nouvelle version de Firefox toutes les 6 semaines). La moins bonne nouvelle, c'est que changer, c'est difficile, pour deux raisons :

  1. Ca prend du temps de s'ajuster aux nouvelle situations, pour certaines personnes plus que d'autres.
  2. Nous allons faire des erreurs en cours de route (pour être franc, c'est déjà fait).

Nous allons réparer ces erreurs autant que possible, de la même façon que nous allons nous habituer à faire les choses différement. Il va falloir prendre des décisions difficiles. Il va falloir revenir sur certaines décisions si elles sont vraiment mauvaises. Ca ne va pas être facile, mais l'histoire de Mozilla n'a pas non plus toujours été une partie de plaisir [1].

Le changement est en train de se faire parce qu'il est nécessaire, indispensable, même. Dans un environnement qui change autant, il faut prendre l'initiative, ne pas rester spectateur, sinon on se retrouve rapidement obsolète.

Il y a des choses qui ne vont pas changer. En voici au moins deux :

  1. Pourquoi nous[2] travaillons à accomplir notre mission telle qu'elle est décrite dans le Mozilla Manifesto ;
  2. Comment nous faisons cela. De façon communautaire, ouverte, autour des standards ouverts et avec du logiciel Libre.

Certains détails[3] du comment vont changer ou ont déjà changé. Le processus de release rapide vient à l'esprit. Mais même si c'est un changement important, il n'est pas contraire à nos principes. Alors que Mozilla évolue, nous allons faire des erreurs, tout simplement parce que nous allons explorer des chemins inconnus. Ce n'est pas grave : nous devons apprendre à prendre des risques, à faire des erreurs, et apprendre de ces erreurs. Nous devons aussi apprendre à sur-communiquer, car la communication devient encore plus importante en cette période de changement. C'est déjà le cas dans le monde des extensions[4] et nous venons d'annoncer le Mozilla Enterprise User Working Group, à destination des entreprises qui déploient Firefox.

Donc le changement est en train de se faire parce qu'il est nécessaire, même si c'est difficile pour beaucoup d'entre nous. Peut-être que ce sera trop difficile pour certains. Nous avons déjà vu des gens quitter le projet Mozilla, et c'était pénible[5]. Je pense qu'il ne faut pas arrêter d'évoluer sous prétexte qu'on a peur que des gens partent.

Mais tant que la direction du projet est alignée avec nos objectifs et nos valeurs - et c'est le cas en ce moment - vous pouvez vous attendre à ce que je sois là, présent, impliqué et travaillant dur. Et je suis sûr que je peux compter sur vous.

Notes

[1] Vous vous souvenez quand les employés de Netscape ont été licenciés en juillet 2003 ? Quand Mozilla a décidé de tout miser sur Firefox et Thunderbird à la place de Mozilla Suite ? J'y étais, je m'en souviens, et je n'ai pas de regrets. Par contre, j'ai des cicatrices datant de ces moments-là.

[2] le projet Mozilla dans son ensemble, les salariés, les bénévoles de tous poils, les partenaires, les développeurs d'extensions et tous les gens qui aident Mozilla dans le monde entier.

[3] par opposition aux principes.

[4] Voyez le add-on compatibility report et le billet de Jorge sur le sujet.

[5] Vous vous souvenez de JWZ et MPT ? Moi oui. Les gens arrivent et d'autres partent. C'est la vie.

mardi 19 juillet 2011

Mozilla is changing

Mozilla is changing, as everybody has noticed. It's not change for the sake of change, but the whole environment is changing. Here are a list of things that have changed over the past few years, from the top of my head, in no particular order:

  • Competition in the browser space is now really strong, with 3 browsers with more than 20% market share.
  • Microsoft releases a browser every year now (sounds crazy when you think about it!). Every version is getting better at supporting Web standards (Yay!)
  • Google marketing budgets for Chrome are much larger than Mozilla's annual revenue.
  • Open Web technologies are moving forward faster than ever, under the "HTML5" name (which includes all the related technologies, from the DOM to the numerous new APIs and CSS evolutions).
  • JavaScript is now really fast.
  • Mobile is everywhere. It's actually the new frontier. This year, the PC market will be smaller than mobile (in terms of units sold).
  • Tablets are taking off as a market.
  • In the mobile space, not all platforms enable the user to choose what Web browser to use. This trend may also be coming to the PC world with Chrome OS, which only runs Chrome.
  • The notion of App Stores has been widely accepted by the public. The upcoming version of OS X, Lion, will be sold via the Mac App Store, without physical media.
  • The general public is now becoming aware of online privacy issues, but it's still something that needs to be addressed.
  • "Cloud Computing" is so common that it's now a household word.
  • Social Networks are so important now that many pundits say that Google may fail for not being social enough (then Google Plus changed it all).
  • Hardware is changing too. Not just the form factor (from PC to tablets and smartphones), but the processors themselves, with ARM becoming a very strong contender and multiple cores becoming the norm.

I'm sure I'm forgetting many things when describing the changes happening around Mozilla (please leave a comment below if you think I forgot something significant). Anyway, we're far from the days when IE had a monopoly, while the Web technologies where stagnating, everybody on the Web was developing for IE6 and the PC was the center of the IT world.

Basically, everything around us (Mozilla) is changing: the landscape is changing. The battlefield is growing. We need to change, to adapt.

The good news is that we've started changing already in a significant way, for example with the Rapid Release Process. The not-so-good news is that change is uncomfortable, for two reasons:

  1. it takes some time to get adjusted to the new situation, for some people more than others.
  2. we're going to make mistakes along the way (I know for a fact we've made a couple already).

We're going to fix these mistakes as much as we can, just like we're going to get used to do things in a different way. We'll have hard decisions to make. We'll have to revisit some of these decisions if they're really bad. It's not going to be all easy and fun, but the history of Mozilla has not been a walk in the park either.[1]

So change is taking place because it has to: in such a changing environment, we need to demonstrate leadership, take initiatives, or we'll become obsolete.

Although there are things that will not change. At least two things come to my mind:

  1. Why we[2] pursue the Mozilla mission as described in the The Mozilla Manifesto.
  2. How we do it: within a community, in an Open way, around Open standards, using Open source and Free software.

Some details[3] on the how part will change, or have already changed. The Rapid Release Process comes to mind, but while it's a significant change, it does not touch our principles. It certainly impacts our community, both for Add-ons developers and Enterprise users, and we're working on addressing these issues. As Mozilla evolves, we'll keep on making mistakes, because we're going to places we've never been before. It's OK: we need to learn how to take risks, make mistakes and learn from them. We also need to learn to over-communicate, as communication becomes even more important as we change. It's already happening in the add-ons world[4] and we've just announced the Mozilla Enterprise User Working Group.

So change is happening because it has to and it's uncomfortable for many of us. Maybe too uncomfortable for a few of us. We'll see a handful of people leaving the Mozilla project. It has happened before, and it was unpleasant[5]. I just don't think we should stop evolving because we're scared that people may leave.

Now as long as the course of the project is in line with our goals and values - like it is right now - you can expect me to be here, committed and working hard. I'm sure I can count on you for this too.

Notes

[1] Remember when all Netscape employees were let go in July 2003? Remember when Mozilla had decided to bet everything on Firefox and Thunderbird instead of the Mozilla Suite? I was there and I do remember, and I have no regrets. I do have scars from back then, though.

[2] the Mozilla project as a whole including paid staff, volunteers of all kinds, partners, add-on developers and the numerous enthusiasts around the world.

[3] as opposed to principles.

[4] See the add-on compatibility report and Jorge's blog post.

[5] Remember JWZ and MPT? I do. People come and go, and that's a fact of life.

jeudi 17 mars 2011

Très en vrac

samedi 29 mai 2010

En vrac

Notes

[1] c'était à l'époque l'équipe qui poussait le plus les standards à l'intérieur de Microsoft.

[2] WordPress.com est 12eme, et c'est super !

- page 1 de 23