avril 2003 (80)

mercredi 30 avril 2003

EuroAccessibility.org : peut mieux faire...

Le très attendu EuroAccessibility.org vient d'ouvrir ses portes ! Bâti avec des frames (pour masquer d'hideuses URLs) et des tableaux, et la page d'accueil n'a pas de doctype. Même en forçant un doctype 4.01 transitional et un encodage, la page ne valide pas... Non, je ne plaisante pas. Consternant !. Pour rester sur une note plus optimiste, les pages intérieures ont une structure décente et utilisent les CSS (valides).

Administration française : il y a loin de la coupe aux lèvres

Le discours donné hier par Benoit Thieulin (de premier-ministre.gouv.fr) au colloque BrailleNet que je mentionnais hier expliquait les devoirs de l'administration en terme d'accessibilité Web, et les progrès restant à faire. Alors qu'Eric Daspet s'interroge (à juste titre), que Cybercodeur se réjouit, je crois bien me rappeler que Benoit Thieulin a rapidement parlé d'un mysterieux projet de système de Gestion de Contenu baptisé Agora. Le contenu géré par Agora serait conforme aux standards et accessible. Mon petit doigt me dit qu'il serait aussi basé sur un projet Open-Source. Le projet n'est encore qu'un projet (par opposition à un produit), il faudra donc patienter encore un peu. Wait and See, comme on ne dit plus dans l'administration, depuis le passage de Jack Allgood...

Pédagogie de l'ontologie

Karl joue de pédagogie et nous livre une introduction à la notion d'ontologie qui mérite le détour. Merci beaucoup, Karl !

mardi 29 avril 2003

Marco et les listes en CSS

L'ami Marco nous offre un petit tutoriel sur la mise en forme de listes. Une grosse question subsiste : était-il en mode Quirks ou en mode Strict ? En effet, le rendu peut être radicalement différent...

Compte-rendu Colloque BrailleNet sur l'accessibilité

Je me suis rendu ce matin à la cité des sciences et de l'industrie (Paris), où se tenait hier et aujourd'hui le colloque BrailleNet 2003, intitulé Nouvelles technologies pour une société plus accessible. Ce colloque, sous le haut patronage de Jacques Chirac et parrainé par quatre (!!) ministres, s'est montré bigrement intéressant. La journée du 29 était plus particulièrement orientée vers l'accessibilité Web, sous la présidence de Daniel Dardailler, et avec des conférenciers de qualité, venus de six pays européens pour partager leurs expériences. Qu'ils viennent du Royaume-Uni (RNIB, AbilityNet), d'Irlande (Rince) d'Espagne (Sidar), des Pays-Bas (Bartimeus), de Belgique (Blindenzorg Licht en Liefde / ONA) ou de France (BrailleNet), les conférenciers on démontré des tendances communes que l'ont pourrait résumer ainsi  :

  1. Une impérieuse nécessité de disposer de documents dans la langue du pays, facilement exploitables pour ceux qui font des pages Web. Dans le cas de Sidar, (qui touche la péninsule hibérique et l'amérique du sud), les contenus sont en castillan, catalan, gallicien et basque, en plus du portugais !
  2. Des outils normalisés de tests pour évaluer l'accessibilité (alors que les WCAG 1.0 sont floues sur le sujet et que WCAG 2.0 sont encore en cours d'élaboration)
  3. Une demande des webmestres de disposer d'une certification ou d'un label d'accessibilité, fourni par une autorité technique. Dans la mesure où l'accessibilité devient une obligation légale, c'est une façon de se prémunir contre d'éventuels procès. Dans la mesure où la tendance est à une harmonisation européenne des lois, cette certification devrait avoir une validité européenne.

A ce titre, en présence de Claudie Haigneré (Ministre déléguée à la recherche et aux nouvelles technologies), 24 organisations européennes se sont engagées pour un Web plus accessible, et prévoient de lancer prochainement Euroaccessibility.org

Le communiqué de presse devrait être en ligne dans les heures à venir.

lundi 28 avril 2003

position:fixed dans IE

Excédé par le fait que MSIE/win ne supporte pas Position:fixed ? Voici la solution. C'est très moche, mais ça semble fonctionner sans script ni frames ! A réserver aux développeurs au mental d'acier et au coeur bien accroché ;-) [Source : Daniel]

Petite discussion entre amis

Daniel se pose une question qui fait bondir Karl :

L'élément U à été déprécié par HTML 4.01, et la DTD HTML 4.01 Strict est débarassée de B et de I. C'était en 1997. 6 ans se sont écoulés. Le Web est encore plein de U, de B et de I, et je ne vois rien pour l'instant qui puisse faire changer cela de façon significative de façon à déclencher une Strictification du World Wide Web tel qu'on l'utilise quotidiennement. Alors, à quoi a servi la dépréciation ?

Je pense que beaucoup de choses changent, au contraire !

  • Les standards (et les CSS en particulier) sont devenus utilisables, parce que les navigateurs les implémentent de façon croissante, et la part de marché de Netscape 4 diminue au point d'être maintenant négligeable
  • Une frange progressiste des auteurs a compris l'intérêt des standards, et ça donne lieu à Interop, Pompage, à OpenWeb et les nombreux blogs listés dans le menu du StandBlog. Les auteurs intéressés par ce évolutions tirent les autres vers le haut. Le forum Usenet FCIW.auteurs est à ce titre là un excellent révélateur de cette évolution.
  • Les outils de génération de contenu progressent eux aussi de façon significative. La DreamWeaver Task Force a beaucoup aidé en cela. Des outils libres comme B2, XULit, sont prévus pour générer du code conforme et sémantique. D'autres outils libres comme SPIP et Zope évoluent vers plus de conformité.

Cela fait tout juste 2 ans que je travaille au respect des standards. J'ai pu constater le progrès phénoménal déjà effectué, mais je ne me voile pas la face et admets que l'essentiel reste à faire.

XULit le mal nommé

Un petit nouveau dans le monde des systèmes de gestion de contenu : XULit!. Dévelopé en open-source, il génère du code standard. Mieux que cela, il sa licence est une variante de la GPL, assortie d'une obligation d'utiliser le produit pour publier des sites valides :-). Merci à Loïc pour ce logiciel, encore non finalisé mais déjà très prometteur... Laurent Jouanneau et BoomTchak en parlent.

Freedom -> French

Comme quoi les bookmarklets peuvent servir à tout et n'importe quoi : Daniel nous en offre un qui transforme toute occurence du mot freedom en french. Le principal intérêt (j'explique pour les ermites privés d'information) est de rétablir le vrai nom des french fries, débaptisées à la cantine du sénat américain par un néo-réactionnaire en mal de publicité.

dimanche 27 avril 2003

Mozilla et le marketing

Un tout nouveau document vient de faire son apparition sur Mozilla.org : Mozilla Branding. Il s'agit d'une première, dans la mesure où Mozilla.org a toujours été considéré comme une organisation de développement, donc dépourvu de tout marketing, ce dernier étant assuré par Netscape. Voir apparaître un embryon de marketing chez Mozilla.org et donc un évènement significatif. Le document répond à une interrogation que j'avais, comme beaucoup de contributeurs : comme nous allons diffuser deux produits, Firebird (navigateur léger) et Thunderbird (client mail), qu'allons-nous faire de la marque Mozilla, qui est la plus connue ? La réponse est toute simple : Après la sortie de Mozilla 1.4, utilisez les noms "Mozilla Browser" et "Mozilla Mail" pour décrire respectivement Firebird et Thunderbird.. Rien de révolutionnaire, mais ça va mieux en le disant !

Noyer le poisson

Les plus anciens internautes se souviennent peut-être d'une très ancienne page Web totalement inutile, donc indispensable ;-) : Amazing Fishcam, une webcam pointée vers un aquarium, dans les bureaux des développeurs JavaScript du campus Netscape, à Mountain View, en Californie. Avec le temps, les méthodes de développement évoluent, et les tableaux utilisée à l'époque pour la mise en page, sont maintenant complètement dépassé. Eric Meyer a décidé de refaire la mise en page toute en CSS. Eric détaille le processus avec le brio qui le caractérise. Un texte recommandé aux débutants.

samedi 26 avril 2003

Un bon designer Web

François Planque nous livre une citation de Karl pleine de bon sens sur les qualités d'un bon Web designer. Un bon designer devrait connaître la technique sous jacente. En effet, il est très difficile d'appréhender le design fluide avec des outils comme Photoshop ou en faisant fi de la sémantique du document. Je pense qu'il y a de la place pour une méthodologie du design Web moderne. Je jette ici dans le désordre un ensemble de points visant à définir les contraintes et la démarche :

  • Définir l'audience recherchée
  • Définir la structure sémantique du document en tenant compte de l'accessibilité
  • Définir le graphisme
  • Définir l'architecture de l'information et la navigation
  • Écrire le balisage
  • Écrire la feuille de style principale
  • Tester l'utilisabilité
  • Tester l'accessibilité
  • Affiner balisage et style en fonction des résultats précedents

Je suis sûr que les grandes agences ont déjà ce genre de documents, mais sur des bases faussées, où le graphiste se cantonne à Photoshop, sans prendre en compte ni l'accessibilité, ni l'architecture de l'information, ni la dégradation dans les anciens navigateurs, du moins pas de façon aussi formelle qu'il le faudrait. Peut-être que Sam, Denis ou Emmanuel ont des idées ?

vendredi 25 avril 2003

Bookmarklets

Une nouvelle page de bookmarklets à l'attention des développeurs Web. [Source : Simon Incutio]

Public evangelist et recyclage

C'est un plaisir de voir que mes deux listes de blogs (EN et FR), publiées sur la liste public-evangelist@w3.org, on été reprises, commentées et améliorées à la vitesse de l'éclair sur LynnParkPlace. Et paf, un de plus dans mes onglets :-) On remarquera au passage un commentaire élogieux sur OpenWeb : OpenWeb, en particulier, est une belle occasion de voir ce qu'un bon design, conforme aux standards, peut offrir comme options aux visiteurs pour une lecture confortable. Vivement qu'on y rajoute de nouveaux styles alternatifs histoire d'écoeurer les designers persuadés que pour être accessible et conforme, il faut donner dans le moche. Heureusement Sam, BlueRobot et Cinnamon veillent au grain !

Un p'tit test de Trackback

test de trackback sur le post de CortxFH. J'ai modifié ma configuration suite au message de François. Voyons voir comment tout cela fonctionne...

RSS et l'interêt de la syndication

L'ami (enfin, c'est plus un souhait qu'une réalité ;-) Zeldman s'exprime sur l'intérêt et les limites de la syndication. Je suis tout à fait d'accord avec lui, même si j'utilise B2 pour bloguer. Pour ce qui est de la consultation, je n'ai pas eu besoin d'installer un News Reader. J'utilise un navigateur moderne et les onglets groupés en marque-page. Un click et hop, voila mes blogs affichés. Cela n'est possible que parce que je dispose de suffisament de bande passante. Et je reste persuadé que consulter les informations dans leur contexte, c'est mieux que sans...

La page web pour Papy

Les Carnets Bleus démontrent dans un article l'importance de l'accessibilité (mâtinée d'utilisatibilité) pour une population vieillissante. Une lecture très intéressante. Et 3 millions d'utilisateurs, ça n'est plus une statistique, c'est un marché ;-)

Casque obligatoire

Le nouveau StandBlog est en plein chantier... Oui, je sais, la mise en page par défaut de B2 n'est pas idéale. Si ça n'était que cela...

  1. Les trackbacks ne semblent pas fonctionner
  2. On distingue mal les titres des articles et trop bien la ligne "commentaires / trackbacks /Pingback"
  3. L'accessibilité est totalement négligée
  4. Le balisage est en XHTML transitionnel (et c'est donc impardonnable ;-)
  5. Les anciennes archives sont restés sur nitot.com (cf article précédent)
  6. Le balisage n'est pas parfaitement sémantique
  7. La feuille de style a de vilains défauts (dont les tailles de caractères en px)
  8. Les liens de la colonne de droite sont manquants ou invalides
  9. Plus de switcher pour l'instant.
  10. Pas de license pour le contenu. OpenWeb utilise OpenPublication, Dreams4Net carbure à Creative Commons. Et moi ?

Pour commencer lentement à pallier à tous ces défauts, j'ai entamé une page d'accueil alternative, pour ceux qui aiment voir sous le capot.

Votre contribution est la bienvenue. Si vous avez un avis sur les points mentionnés ci-dessus, l'habitude de B2 (je cherche désespérement à changer le balisage de la navigation "catégories" dans le menu), soyez gentils de mettre un petit commentaire vite fait à cet article. J'en tiendrais compte dans le nouveau design...

Sauvez le soldat Nitot :-)

L'ami Eric Daspet mentionne que la vieille page d'accueil du StandBlog fait plus de 100K. Il a raison, mais c'est temporaire. Suite aux problèmes de Blogger.com, j'ai du demander à ma page d'accueil de contenir tous les messages du mois d'avril, au lieu des 15 ou 25 derniers messages trouvés habituellement (la page d'archive du mois d'avril ne fonctionnant pas). Pourquoi cela ? Pour permettre l'opération SavePrivateNitot, menée de main de maître par le jeune et valeureux Capitaine Néokraft, qui tente l'impossible pour récupérer mes anciens articles.

jeudi 24 avril 2003

Un nouveau jeu de rustines pour IE

Un nouveau bulletin de sécurité pour MSIE/Win. A appliquer de toute urgence. Pendant que vous y êtes, passez à IE6, c'est quand même considérablement plus conforme aux standards, dès lors qu'on est plus en Mode Quirks. Voir aussi l'article de C|Net.

Chasse aux sorcières : Ze return of ze revenge...

Une de mes (re-)lectures du moment est Stupid White Men (VF), de Michael Moore. Et voilà qu'un site que je qualifierais poliment de réactionnaire, vient de publier la liste noire des dix américains les plus honteux. Michael Moore occupe la seconde place. Tout comme son livre au classement Amazon.fr des ventes de livres anglais :-) Pour ceux qui ont le coeur bien accroché, il existe une variante de cette liste d'anti-américains, traitres à la patrie et autres America-haters. (Le site semble slashdotté pour l'instant).

Bière sémantique

Au détour d'un surf d'insomniaque, je suis tombé sur le site Brasseries de la Franche-Montagne. Mise en page Zen, certes, mais XHTML et CSS. Et en bas de page, deux petites phrases qui m'ont fait tout bizarre :

Ce site s'affiche mieux dans un navigateur conforme aux standard XHTML et CSS valide. voici pourquoi.

Il fonctionnera de façon optimale en utilisant le moteur Gecko

Le lecteur attentif remarquera que voici pourquoi est un lien vers OpenWeb ... de quoi me réconcilier avec la bière, moi qui ne l'aime qu'additionée de Picon !

mercredi 23 avril 2003

Nouveau design pour CJonline

Le journal CJonline.com vient de passer aux standards. Adrian Holovaty nous donne ses impressions. Pour ma part, je trouve le design superbe (et pas trop carré), mais l'animation Flash du milieu est totalement inutile : c'est en fait une barre de navigation. Comme mes yeux (et ceux des internautes chevronnés) sont habitués à ignorer les bannières de pub de plus en plus animées (et souvent situées au milieu du contenu principal), on esquive naturellement cet outil essentiel de navigation. Ce qui corrobore indirectement le commentaire de Jakob Nielsen Low Media for User Empowerement, qu'on pourrait expliquer par Trop de sophistication nuit à l'utilisation de l'information.

Acrobot

L'infatigable Ian Lloyd, d'Accessify, nous offre un nouvel outil de gestion des acronymes et abréviations :Acrobot.

 

Ras le bol... Ras le bol de blogger.com, qui ne me permet plus d'avoir d'archives. Manquant déjà de feed RSS/RDF, de catégories, cet outil m'étouffe depuis bien longtemps. Je pensais profiter de prochaines vacances pour refaire le site, changer d'outil de gestion de contenu, mais les pannes prolongées de blogger.com m'ont obligé à changer mon fusil d'épaule plus rapidement que prévu. Le nouveau StandBlog est arrivé, notez son URL: http://standblog.com. Mettez à jour vos marque-pages : je ne metterais plus à jour nitot.com/standards/blog/ !

Eric Meyer sur NetDiver.

Lu sur NetDiver, une excellente interview de mon collègue Eric Meyer. Denis Boudreau en parle longuement. Notons au passage que le Eric est temporairement fermé suite au décès de sa maman...

Builder.com fait des étincelles

Lu sur Builder.com : Envie de faire le grand saut vers les standards ? téléchargez notre gabarit DreamWeaver XHTML et CSS... Une excellente initiative, en attendant qu'OpenWeb fasse la même chose, en français, et pourquoi pas, en mieux ? :-)

La gloire, l'argent, les femmes

Ah, la gloire, l'argent, les femmes... C'est ce que nous visions avec mes p'tits camarades d'OpenWeb. Bon, pour l'argent, ça semble mal parti. Pour les femmes, la plupart d'entre nous sont équipés (mais les geekettes sont les bienvenues pour attendrir nos célibataires endurcis). Quant à la gloire, c'est en train de venir, si j'en crois l'article paru dans .Net de mai 2003, page 71 :

LES STANDARDS DU WEB

Auteur : Jean-Paul Mesters

Voici un site de référence pour tous les concepteurs de sites.

Ouvert depuis le mois de mars 2003, le site de l'Openweb a pour ambition de combler une lacune évidente depuis longtemps : l'absence de réference en francais sur les standards de developpement des sites web. Jusqu'ici le concepteur en quête d'un style ou d'un attribut de balise n'avait qu'un seul point de chute : le site du W3C, complet mais en anglais. Le contenu du site de l'Openweb est oriente sur deux axes : la pratique (didacticiels, articles, exemples, astuces) et les normes (CSS, HTML, XHTML, DOM). Ses concepteurs veulent répondre aux préoccupations de quatre types d'audience : les débutants (qui doivent prendre de bonnes habitudes), les experts (confrontés à l'évolution de leur metier et des normes), les gourous (qui savent que le partage du savoir contribue a son développement), et les décideurs (qui veulent comprendre).

L'un des auteurs du projet, Tristan Nitot, anime en parallele un site ou il met en exergue l'actualite sur les standards et l'accessibilite du web aux handicapes visuels et moteurs.

Cliquez ici :

mardi 22 avril 2003

IE6 et les standards

Hixie croit réver quand le WaSP annonce que le nombre de navigateurs non-conformes aux standards est maintenant négligeable... Son étonnement vient du fait que IE6 est considéré comme conforme, par le WaSP. Et Hixie de lister tous les (nombreux) points où MSIE fait honte à ses concepteurs. Certes, MSIE/Win est en retard sur Mozilla et Opera ! Mais il supporte décemment CSS (surtout en mode strict) et permet de travailler le positionnement des pages avec CSS. Certes il faut encore contourner ses limitations, là ou les autres navigateurs sont plus faciles à vivre. Mais n'oublions pas qu'il est de nombreux avantages à utiliser les standards, même si c'est au prix de contorsions et autres hacks. C'est ce même raisonnement qui m'a fait écrire dans Navigateurs Alternatifs, d'OpenWeb, à propos de MSIE, la version 6 offre un support correct des Standards. J'ai reçu des remarques amères sur le sujet par messagerie. Alors, remettons mon propos d'aplomb : MSIE 6 n'est pas la panacée en terme de support des standards, mais il permet facilement de déployer des sites Web utilisant les standards avancés comme CSS-P (pour le positionnement), et c'est là tout mon propos.

Nettoyage de printemps !

Voilà une occasion que j'attendais depuis longtemps, et qui se produit finalement plus rapidement que prévue... Après trois semaines ou Blogger.com est en panne (absence de permaliens), et de nombreuses demandes de nos lecteurs, dont un fil RSS/RDF, plus des fonctionnalités dont je révais (catégories, commentaires), l'occasion de vous présenter le tout nouveau StandBlog est arrivée. Au chapitre des remerciements, un grand coucou à l'APINC (mon hébergeur) et à mon fils Robin, sans le cauchemard de duquel j'aurais pu, la nuit dernière, continuer à dormir plutôt que de paramétrer et installer l'indispensable b2.

Il s'agit de mes tous premiers pas avec ce BlogWare, et je vous demande de l'indulgence. Comme Zeldman, Sam, CyberCodeur & co, vous allez assister à une évolution de la mise en page au fil de l'eau... Patience !

 

Acier, caoutchouc, cuir, chrome et standards : le site Harley Davidson Rocky Mountains a été refait en respectant les standards. A noter, parmi les sites recensés par MACCAWS. Qui aurait pu croire qu'on parlerait de têtes de morts et de motos sur le Standblog, tout juste un an après RoadMovie ?

 

Ah ! Je ne me savais pas si influent : CyberCodeur propose un style Habillage Tristanesque à fond noir, façon Standblog, pour mes petits yeux fatigués. Merci Denis !

 

Mark Pilgrim nous indique que le WaSP termine sa campagne de mise à jour des navigateurs

Le pourcentage de navigateurs supportant les standards a considérablement augmenté. Le pourcentage de navigateurs non-standards est bas et ne fait que baisser plus encore. Ces anciens navigateurs sont le plus souvent employés dans des institutions où le choix du navigateur ne dépend pas de l'utilisateur. Aussi, il ne reste que peu de raisons de continuer notre effort dans cette direction (...)

Il est temps pour les constructeurs de sites de faire un effort pour mettre à niveau leurs connaissances et de tirer profit des progrès réalises (par les navigateurs). Pour les mois à venir, le Web Standards Project a l'intention d'aider les constructeurs de sites à apprendre comment utiliser intelligemment les standards dans leur ensemble.

Arf, ça me rappelle furieusement OpenWeb...

lundi 21 avril 2003

 

Après une semaine de vacances, limité par un accès improbable au Web, je reviens et trouve quantité de nouvelles choses. Un premier constat, mes camarades blogueurs ont tenu le cap avec fermeté.

  • FAQ sur Mozilla et Netscape 7 par l'indispensable Pascal Chevrel
  • Le blog de François Planque est maintenant sans tableaux
  • Chris Casciano nous offre sa PNH Developer Toolbar, que je vais tester, et qui promet de devenir une référence.
  • Comparatif Camino / Safari : Il est trop tôt pour dire si Safari et Camino vont relancer une nouvelle guerre des navigateurs, mais c'est une escarmouche intéressante. Quoiqu'il en soit, cela devrait donner quelques idées à Microsoft ou du moins des indications plus ou moins subtiles qu'ils ne devraient pas se reposer sur les lauriers d'Internet Explorer.
  • Le W3C nous offre le LogValidator, sur une idée de Karl, qu'il avait exprimé dans son blog (mais impossible de retrouver l'article)
  • Cingular.com s'offre un nouveau design conforme aux standards. Evolt.org détaille cela.
  • Nouveau sur DevEdge, mais déjà lu ailleurs, Mozilla pour le développement Web. Un must dont j'ai déjà parlé ici même.
  • Un bon article pour les 5 ans de Mozilla.org sur LWN.net

 

Un nouvel article de ma plume vient de paraître sur OpenWeb. Intitulé Toi comprendre moi ?, il fait le point sur l'importance de la validité des pages et les différents modes de fonctionnement des navigateurs : Quirks, Standard/Strict et Almost-Standard. Il a été écrit suite aux questions des lecteurs du StandBlog :-)

mardi 15 avril 2003

 

Safari Beta 2 vient de sortir. Mark Pilgrim et Jeffrey Zeldman en parlent.

 

Nouveau nom pour le navigateur Phoenix ! Comme le déclare Asa dans Mozillazine, le navigateur léger issu de Mozilla s'appellera Firebird, (oiseau de feu) et son logiciel de messagerie sera nommé Thunderbird (oiseau de tonnerre). Rappelons que Phoenix était déjà utilisé pour un logiciel de navigation intégré dans les BIOS de la même marque, ce qui a provoqué le changement de nom.

dimanche 13 avril 2003

 

Les jolies filles à la rescousse ! Je critiquais récemment les approximations de Peter-Paul Koch, quant à la compatibilité des standards et à l'accessibilité. Anitra (spécialiste de l'accessibilité) et Steph (du WaSP s'étonnent elles aussi des propos qu'il a pu tenir dans ces articles. Quel plaisir de se sentir aussi bien entouré...

samedi 12 avril 2003

 

L'ami Eric Meyer vient de publier sur Netscape DevEdge une charte de compatibilité CSS, auparavant hébergée par un site qui a fermé ses portes. Eric travaille à la mettre à jour avec des informations plus récentes, incluant Netscape 7 et les versions récentes d'Opera. Patience ! J'en profite pour signaler le sondage de DevEdge, que je vous encourage à faire, pour nous permettre de mieux répondre à vos attentes !

jeudi 10 avril 2003

 

Quelques jours de vacances pour l'auteur de ces pages, en espérant que ça donnera le temps à Blogger.com de bien vouloir résoudre les problèmes de permaliens que l'on subit depuis début avril... Peut-être aurais-je le temps d'écrire par-ci par-là quelques articles ? À bientôt...

 

Cela n'aura pas pris longtemps :-) À peine Yahoo nous sort une nouvelle interface pour son moteur de recherche, que l'infatigable Douglas Bowman refait la page en CSS, tout juste commentée d'un simple je n'ai pas pu résister... SimpleBits commente.

 

La belle Anitra est elle aussi étonnée par les bévues de PPK dans son article sur Javascript et accessibilité. Elle est juste plus polie que moi ;-)

 

Todd Dominey vient de terminer le redesign de PGA.com, un site sur les tournois de Golf aux États-Unis. Il nous détaille sa démarche, justifie ses options, et pourquoi il a fait un design hybride, mi-tableaux, mi-CSS. Intéressant.

 

Un article de MacCentral nous apprend que le navigateur pour Macintosh OmniWeb 4.5, dont une pré-version serait disponible sur le site de l'éditeur, utilisera les technologies d'Apple basées sur le moteur de navigation Open-Source KHTML, déjà utilisées dans Safari. Il s'agit là d'une excellente nouvelle pour les standards, dans la mesure ou KHTML propose un support des standards bien supérieur à ceux d'OmniWeb, qui était jusqu'à présent très en retard sur ce point. La version actuelle d'OmniWeb est proposée au prix de $29.95. Rappelons que KHTML est aussi utilisé par Konqueror.

 

Je travaille actuellement en tâche de fond sur l'accessibilité : une nouvelle section dans Netscape DevEdge, de nouveaux articles sur OpenWeb sont prévus. J'accumule de nouveaux liens vers des ressources, des outils, des tutoriels, en anglais et en français. Et je viens de tomber successivement sur A-Prompt en français (téléchargement gratuit et copies d'écran) et sur un excellent article compilant les raisons égoïstes poussant à produire du contenu accessible. Un délice de pseudo-cynisme et bon sens mélangés, un article à conserver soigneusement pour convaincre les incrédules.Quelques extraits :

  1. Plus d'efficacité dans les moteurs de recherche (cf aussi le post d'Anitra)
  2. Éviter de coûteux procès
  3. Les riches avec des gadgets hors de prix
  4. Le pouvoir d'achat des handicapés
  5. Devenir un meilleur web designer
  6. À quoi ressemblera le Web quand j'aurais 65 ans ?
  7. Personne n'a prévu de devenir handicapé : et si ça vous arrivait ?

 

Comment ai-je pu oublier de parler de l'excellent article de mon collègue Bob Clary, sur l'optimisation de pages Web? Les points 6, 7 et 8 sont particulièrement frappants, et ont un impact positif sur l'accessibilité :

  • Réduire le nombre de scripts en ligne
  • Utiliser du balisage moderne et les CSS
  • Decoupez votre contenu (en évitant les tableaux imbriqués)

mercredi 9 avril 2003

 

Le designer de FastCompany (passé aux standards recemment) nous offre une jolie astuce pour faire des onglets en CSS.

 

L'indispensable Anitra Pavka nous informe que 78% des sites gouvernementaux anglais ne sont pas accessibles. Voilà bien un exemple ou la France est leader, on doit bien approcher les 97% :-( Pardonnez mon mauvais esprit, mais j'aimerais bien que les choses bougent un peu plus de notre coté de la manche. Heureusement, on s'active aussi dans nos ministères (une interview est à paraître prochainement sur OpenWeb) et la RATP a mis à jour son CiteFutee.fr et retiré le JavaScript propriétaire de ses menus dynamiques.

 

Voici probablement ce qui est le meilleur article de la semaine :Mozilla pour tester et déboguer des sites Web. Un article très complet, ou j'ai appris quantité de choses. On y parle de JavaScript Debugger, du DOM Inspector, mais aussi de gestion du cache, des cookies, etc. A lire, vous dis-je ! A quand une version en français sur OpenWeb ou Pompage ?

 

Peter-Paul Koch nous sort coup sur coup deux articles, sur des sujets passionants :

  1. JavaScript et Accessibilité. Le problème et de taille et l'on peut apprécier la démarche de PPK d'attaquer le dogme qui déclare toute utilisation de JavaScript rend un site inaccessible. Pourtant, l'article lui même est très décevant. PPK regrette que malheureuseument, la plupart des pages sur l'accessilité de JavaScript sont plutôt vagues et incomplètes. Soit. Mais l'article ne vaut guère mieux car il enchaîne les imprécisions et supputations avec une rare régularité, du genre :Je ne sais pas comment les navigateurs vocaux gèrent les pop-ups, mais j'imagine qu'ils la voient comme une nouvelle page. Cela ne pose pas de problème d'accessibilité. Bah voyons :-(
  2. Standards Web et compatibilité ascendante. La encore, une approche anti-dogmatique, donc à priori rafraichissante. Mais PPK dérape encore :Ce que veulent vraiment dire les gens, c'est "les standards du Web vous assurent que votre site sera toujours utilisable dans tous les navigateurs". Ce genre de phrase relève du procès d'intention, mais admettons qu'elle soit vraie. Une des grandes idées derrière les standards du web, c'est la notion de device independence. Autrement dit, il est prévu que le contenu puisse être rendu (lu, affiché en texte ou en Braille, projeté, etc..) indifférement du dispositif utilisé (qui n'est donc pas forcément un navaigateur tournant sur un PC de bureau). Maintenant, la question qui reste à résoudre, c'est celle du respect des standards par les futurs dispositifs. Tous les nouveaux navigateurs respectent les standards, ce qui est dejà un progrès énorme par rapport au monde bipolaire Netscape-Microsoft des pires années de la Nouvelle Économie. La même question à propos des outils de poche reste pour l'instant sans réponse. Un élément de réflexion, toutefois : entre un téléphone compatible WAP et un autre supportant tous les sites web, et tout particulièrement ceux qui respectent les standards, lequel choisiriez-vous ? Un indice : le premier est compatible avec une poignée de sites, l'autre fonctionnet moyennement avec la plupart des sites, et parfaitement avec tous les sites modernes.

Bon, vous l'avez compris, les articles sur les standards ne naissent pas tous égaux. J'aurais bien voulu aimer les articles de PPK. Mais non, rien à faire, je les trouve creux et prétentieux. Du bruit, du vent, peu d'info. Bref, ces deux-là, et même le précedent (ça fait donc trois) ne méritent pas d'y passer du temps. Espérons que le prochain article de PPK soit aussi novateur qu'il prétend l'être mais -- cette fois-ci -- vraiment instructif.

 

Merci à Marco de nous signaler que la page d'accueil du site 4D.fr est réalisée en CSS et XHTML1.0 (malheureusement invalide)

mardi 8 avril 2003

 

Un petit nouveau dans le monde des blogs qui parlent à l'occasion des standards : Carnets Bleus, de la société Experiense. Parce qu'un blog qui cite CyberCodeur, StandBlog et OpenWeb ne peut pas être entièrement mauvais ;-)

 

ZDNet publie un article sur la nouvelle Roadmap de Mozilla :

Le principal navigateur internet libre, présenté comme une alternative à Internet Explorer, va se décliner en version light. Son code source reprendra celui de Phoenix, un petit frère de Mozilla, plus léger et plus rapide que son aîné.

Cela fait suite à un article sur l'intégration de Mozilla par HP, daté de la semaine dernière.

 

Un rapide coup d'oeil aux statistiques d'affluence d'OpenWeb nous indique qu'en 8 jours, 658 navigateurs différents ont été utilisés pour visiter le site. A vous dégouter de coder pour un navigateur spécifique :-)

 

L'excellent Douglas bowman (Mr. HotWired) analyse le progrès fait par Yahoo dans le lancement du tout nouveau Yahoo Search en terme de respect des normes. En substance, Yahoo se met progressivement aux standards. Si la page d'accueil utilise encore des tableaux imbriqués, la page de résultats fait un usage plus poussé des CSS. Compte tenu du trafic que Yahoo reçoit, je pense qu'ils se préparent à une utilisation plus soutenue des CSS et d'un HTML plus affiné, ne serait-ce que pour une accessibilité améliorée et une réduction de la taille du fichier.

lundi 7 avril 2003

 

OpenWeb sort de sa torpeur... Après plusieurs jours pour se remettre de nos émotions, près d'une centaine de messages via la page contact, le site est progressivement amélioré pour tenir compte des suggestions, et la publication d'un nouvel article sur CSS à l'impression, issu du clavier fertile de Laurent Blog&Blues Denis. A noter aussi, en réponse à la suggestion de Karl, la possibilité de faire passer via OpenWeb vos commentaires sur le brouillon de la spécification XHTML 2.0.

 

A en croire plusieurs articles, dont celui-ci, Microsoft va modifier Windows XP pour permettre aux utilisateurs de choisir plus facilement le navigateur Web de leur choix. Un porte-parole indique :

(Microsoft) va mettre en place une fonction permettant de désactiver (Internet) Explorer de façon plus visible dans Windows XP. Les différentes versions du système Windows sont utilisées sur 95% des PC de la planète.

 

Les lecteurs les plus anciens du Standblog savent que j'ai une rubrique intermittente intitulée L'abus de standards peut nuire à votre santé, qui n'est rien d'autre qu'une occasion pour moi de faire du mauvais esprit. Vous voilà donc prévenus, et les chastes lecteurs feraient mieux de sauter cet article pour lire le suivant. Comme chacun sait, les standards sont à la mode, et il paraît que pour réussir, il faut coucher. C'est bien ce que laisse entendre Karl, qui relate la dernière réunion montréalaise sur les standards, l'amitié virile qui s'en dégageait, et surtout, sans transition, embraye sur le douloureux problème de la sodomie en amérique du nord. Enfin, quand je dis douloureux, je ne fais que rapporter des ouïe-dire :-). Vous ne me croyez-pas ? J'ai fait pour vous une copie d'écran.

vendredi 4 avril 2003

 

En relisant ce matin le brouillon de la spécification XHTML 2.0, et je suis tombé sur quelques extraits très intéressants dans l'introduction, définissant ses objectifs et les principes qui ont dirigé sa conception. Dans l'introduction, trois sujets très importants sont traités :

  1. Compatibilité avec les anciennes versions
  2. Présentation du contenu XHTML 2 (CSS)
  3. Objectifs visés dans la création de la specification

La lecture de ces quelques paragraphes permet de mieux voir la direction que prend ce projet, et l'audace dont il fait preuve. Il convient toutefois de se souvenir que les versions précedentes de XHTML ont vocation à rester, et qu'elles pourront être utilisées par ceux qui ne trouvent pas leur compte avec la version 2.0, et que cette dernière ne sera déployée que dans plusieurs années, sur des navigateurs qui seront basés sur XML.

 

L'excellent et tout nouveau MadeForAll, site sur l'accessibilité, nous gate avec un papier de Ian Lloyd (Accessify, WaSP) et une interview de l'incontournable et très admiré Joe roi du sous-titrage Clark, dont je ne cesse de chanter les louanges, à cause de son building accessible web sites. Même Zeldman est d'accord :

Joe Clark, author of the best book on accessible web design that is likely to ever be written. Joe's book should be standard equipment in every agency or in-house division that produces web content and in every school that teaches new media design. (Read Chapter 6 of Joe's book online.)

Voilà qui me met doublement dans l'embarras : qui vais-je pouvoir interviewer pour le prochain Accessibility Central de mon bien aimé DevEdge, maintenant que Joe est partout, hein ?

 

Mais, ils ont bouffé du lion ou quoi ? Laurent et Mat tombent à bras raccourcis sur le pauvre webmestre de AllHTML. Je dois avouer une chose : c'est un peu de ma faute. Un lecteur OpenWeb nous écrit pour nous dire que notre site est superbe et nous demander dans quelle mesure il, je cite, ne marchait pas sur les plates-bandes d'AllHMTL. Je suis retourné faire un tour sur le site en question, histoire de me rafraichir la mémoire. quelques différences avec notre OpenWeb sautent aux yeux :

  • Pas de pub chez OpenWeb, ni bannière, ni pop-up
  • Parti pris sur les techniques "modernes" et conformes aux normes
  • Site accessible
  • Utilisation des tableaux limitée aux données tabulaires, (Mise en page via CSS)
  • Contenu sous licence libre et non pas Tous droits réservés.
  • OpenWeb est plus jeune, plus moderne, et forcément beaucoup moins fourni, et nous sommes un groupe de bénévoles passionnés. A l'inverse, le webmestre d'AllHTML fait cela pour gagner sa vie et a pour lui son ancienneté. (Pas de honte à cela, je suis moi-même salarié de la World Company)

Pour conclure, même si AllHTML semble resté bloqué dans les limbes du siècle précedent, il ne faut pas oublier que nombreux sont les webmestres (son audience) qui sont dans le même cas. Pourquoi une publication commerciale s'embêterait à ébranler les convictions de ses lecteurs, férus de spacer-Gifs et de tableaux imbriqués améliorés à grand coup d'applet Flash et Java ?

A partir du moment où les développeurs Web demandront plus d'info sur les standards et les méthodes modernes de développement de sites, AllHTML verra son audience se réduire jusqu'à ce qu'il suive la tendance lancée par OpenWeb. Tout vient à point pour qui sait attendre. D'ici là, se gausser de l'ignorance et/ou de l'immobilisme de certains ne fait pas forcément avancer le débat : je ne tiens pas à reproduire le prosélitisme linuxien qui affirme si t'es sous Windaube, tu crains, faut passer à Linux en ligne de commande, tu peux booter depuis un floppy, ça ROXX. Je pense en effet que cette attitude ne fait pas avancer les choses pour le plus grand nombre. Je sais de quoi je parle, je suis aussi un utilisateur de Windows :-) (mais pas seulement)

 

Pascal Chevrel nous livre un coup d'oeil sur Opera 7.10 Beta, et semble avoir autant de problemes que moi avec blogger.com pour les archives :-(

 

Certains organismes ont compris l'importance de la confidentialité des informations personnelles, des standards ouverts pour l'interopérabilité et du code source ouvert pour redonner le contrôle de son destin informatique à l'utilisateur. Parmi ces organismes figure en bonne place l'Université de Buffalo, de l'Etat de New-York, dont la direction informatique vient de publier une liste de résolutions (ainsi que ce qui a motivé ces résolutions) qui devrait empêcher la direction de Microsoft de bien dormir. A tous ceux qui n'ont pas encore compris l'importance fondamentale des logiciels libres et des standards ouverts, ce document devrait ouvrir les yeux :

  • 1 - Etant donné qu'un accès direct et non limité à l'information est fondamental et essentiel aux recherches des étudiants, au dialogue et à la rechercherche académiques, à l'avancement des méthodes de recherche, à la liberté académique et à la liberté de parole; et (...)
  • 4 - Etant donné qu'il y a un risque significatif que les futurs systèmes d'exploitation Microsoft serviront à limiter les droits des étudiants et du public de contenu sous copyright, tel que suggéré par le brevet de Microsoft #6330670 de décembre 2001, intitulé Système d'exploitation avec gestion numérique des droits; les développeurs de Palladium et Secure Audio Path; autant de technologies qui empèchent l'accès direct par les utilisateurs à des données situées sur leur propre machine; et
  • 5a - Etant données les restrictions imposées par le contrat de license de l'outil de composition de pages Microsoft FrontPage 2002, qui indique Vous ne pouvez pas utiliser ce logiciel en connexion avec un site dépreciant Microsoft, MSN, MSNBC, Expedia, ou leurs produits et services, sont autant de restrictions inacceptables de la liberté d'expression;
  • 5b - Etant donnée que le prétendu Patch de sécurité Q320920 pour Widnows Media Player, qui donne à Microsoft des droits d'administration distante à l'ordinateur de l'utilisateur et le droit de supprimer votre capacité à copier et/ou accéder à du contenu sécurité ou d'autres logiciels sur votre ordinateur, implique un abandon significatif du contrôle et de la confidentialité de la part de l'utilisateur final; et (...)
  • 12 - Etant donné que le logiciel libre offre une alternative à travers laquelle les missions essentielles de l'Université Buffalo sont préservées, soutenues et améliorées,
  • 13 à 15 - il a été décidé que (...) l'Université fournirait le support aux étudiants intéressés, au corps enseignant et à l'administration pour le logiciel GNU/Linux (...) OpenOffice et/ou les autres suites de productivité open-source, (...) et pour les alternatives open-source aux applications propriétaires à chaque fois que possible.
  • 16 - Il a été décidé de mettre en place une politique de promotion --a chaque fois que possible-- des formats ouverts de documents et des protocoles de communications ouverts, et dans le cas d'annonces et de diffusion de documents destinés à une large audience, de décourager l'utilisation de formats secrets et propriétaires (tels que le format Microsoft Word) en faveur de formats ouverts (tels que le texte simple et l'HTML), qui sont accessible universellement.

jeudi 3 avril 2003

 

Toujours sur la nouvelle Roadmap de Mozilla.org, plusieurs acteurs se sont exprimés :

 

Adrian Holovaty nous offre une réécriture d'une barre de navigation à la sauce standards. A programme :

  1. Réduction de la barre de navigation de 84% (8K au lieu de 50k)
  2. Fonctionne même sans JavaScript
  3. Plus grande cohérence dans le fonctionnement

 

Une très belle interview de Steve Champeon (du WaSP) sur son métier de concepteur Web. Steve n'y mâche pas ses mots. En voici quelques extraits :

Le bon design, c'est celui qui répond aux contraintes et qui résoud les problèmes de communication. J'exècre les gens qui semblent oublier que le design existe du début à la fin du projet, que ça n'est pas juste un visuel, et que ça n'est sûrement pas un truc qu'on refile à un surdoué de Photoshop en s'attendant à ce qu'il soit intégré par la suite. Tous ceux qui pensent autrement feraient bien de se rappeler pour quel medium ils travaillent.

Le problème pour beaucoup de designers du monde de l'impression, c'est qu'ils pensent que quand leur travail est fini, le projet est fini. Les sites web passent par un grand nombre de mains, vivent jour après jour, évoluent. Ils ne sont jamais terminés, et leur qualité n'est pas jugée suivant les critères retenus pour les documents imprimés. (...) Ils sont jugés quotidiennement par tous ceux qui les utilisent et franchement, l'aspect visuel est bien la dernière chose qui compte, une fois passée la première impression (...)

Je n'ai pas beaucoup d'estime ces temps-ci pour les divas du graphisme, surtout s'ils ne peuvent pas comprendre qu'ils ne sont qu'une partie d'une équipe, et qu'il n'existe pas de bonnes raisons pour rendre un site plus dur à faire, à maintenir et à utiliser et ainsi de suite; juste pour rajouter un joli design à leur tableau de chasse. C'est une démarche insensée, et incroyablement indigné d'un professionnel.

Quant aux outils [de design], je ne sais pas. J'utilise un éditeur de texte depuis des années, et je ne crois pas beaucoup dans les outils Wysiwyg. Le support des gabarits dans DreamWeaver et Contribute est une bénédiction pour nous : nous avons enfin des outils qui ne vont pas massacrer notre travail. On peut donc les donner à nos clients en sachant qu'ils vont pouvoir changer ce qui est important pour eux, à moindre coût, et sans devoir se plonger dans les mystères du HTML.

 

Une pièce de plus à verser au dossier des coins arrondis en CSS. Proposée par le même auteur tchèque qui a déjà commis les boutons W3C en texte. A son palmarès, notons aussi d'autres astuces, pas toujours du meilleur goût, comme le stylage d'abbr malgré les limitations d'Internet Explorer.

 

Presque 5 ans jour pour jours après la publication du code source de Netscape Communicator et la création de Mozilla.org, une nouvelle Roadmap est publiée, donnant une nouvelle impulsion au développement du lézard. L'idée de départ est de modulariser la suite Mozilla (navigateur, messagerie, éditeur, carnet d'adresse) en différentes applications, comme Camino (navigateur pour le Mac, anciennement Chimera) Phoenix (navigateur pour Linux et Windows) et Minotaur (module indépendant pour la messagerie)

L'intérêt n'est pas simplement de favoriser l'utilisation d'applications spécifiques à la place d'une suite monolithique, même si c'est ce que va constater principalement l'utilisateur final. L'impact le plus important de cette décision sera ressenti du coté du développement du logiciel et de l'innovation qui va en découler. Comme l'indique très justement Alex Bishop dans sonarticle Mozillazine :

Mozilla.org propose ces changements pour plusieurs raisons. Aller vers un ensemble d'applications indépendantes et leurs extensions répond aux critiques concernant la trop grande taille d'un Mozilla monolithique. Désigner 1.4 comme branche stable repond aux inquiétudes concernant le fait que la branche 1.0 [utilisée par Netscape 7.0x] est trop en retard par rapport au tronc. Le nouveau modèle de propriété des modules va permettre une meilleure cohérence dans bien des aspects du projet, en particulier pour l'interface utilisateur de Mozilla, souvent critiquée pour son manque de direction. Beaucoup de gens pensent qu'exiger des revues de codes à deux niveaux comme c'est le cas dans Mozilla actuellement est trop contraignant pour un développement efficace. Supprimer cette obligation dans certains cas devrait résoudre ce problème. Enfin, ré-architecturer Gecko permet de s'assurer que le moteur de rendu de Mozilla reste au meilleur niveau et ne souffre pas plus d'une modularisation excessive et d'éventuelles décisions malheureuses qui ont pu être commises dans le passé.

mercredi 2 avril 2003

 

L'émulation a parfois du bon... Devant la réussite de W3Qc, le groupe Québécois de support des standards, l'inénarrable Joe Clark prend la mouche et déclare :

Que je sois damné si je laisse ces gamins de Montréal fanfarroner avec leurs réunions géantes de 22 gugusses à siroter du café pour discuter du développement Web conforme aux standards --tout en babillant comme des gamines. (...) Que va-t-on y faire ? Parler, rire, brailler des chansons paillardes, faire griller des shamallows végétariens et se demander si on veut renouveller l'expérience en mai prochain.

 

FastCompany.com vient de passer aux standards. La page valide en XHTML 1.0 et le design est fluide et semble accessible. Chapeau ! Ils fournissent même une page décrivant leur démarche. Zeldman, StopDesign s'extasient autant que moi. Le designer et le directeur artistique en parlent dans leurs blogs respectifs.

 

Excellent ! Des boutons de validation W3C en texte et CSS. Merci Zeldman pour le lien...

 

Plug-ins : deux trous de sécurité, l'un pour RealPlayer, l'autre pour QuickTime... [Source :InternetNews]

 

On devrait tous lire le carnet de Pascal Chevrel. Un coup il nous parle d'un étonnant bookmarklet, une autre fois c'est le l'outil d'optimisation de pages web dont j'aurais du parler plus tôt. Le Carnet de Pascal, c'est bon, mangez-en...

 

J'ai bêtement passé sous silence hier une citation de Joe Gillespie à propos de validation et des logos du W3C :

Il est important que votre balisage valide en fonction de votre DOCTYPE. Si vous n'avez pas de DOCTYPE, la page pourrait bien fonctionner, mais on ne peut pas la qualifier de valide parce qu'on ne la compare pas à un standard donné. La notion de validité est relative et non pas absolue. On peut aussi avoir une page qui fonctionne parfaitement dans tous les navigateurs du moment, mais qui ne passe pas la validation du W3C. Mais alors qu'apparaissent de nouveaux navigateurs, vous découvrirez qu'ils sont nettement moins permissifs que les précedents. Supporter des fonctionnalités dépréciées et du balisage bancale alourdit et ralentit les navigateurs, et c'est pourquoi les navigateurs de dernière génération comme Safari, sont plus sensibles à l'invalidité des pages.

Comme pour compléter ce point très juste, Dave Hyatt mentionnait le cauchemard provoqué par la mauvaise imbrication des balises, avec les contorsions que cela implique en terme de développement. Alors qu'on cherche à mettre des navigateurs dans des matériels de moins en moins puissant, (assistants numériques, montres éléctroniques) comment peut-on imaginer qu'ils pourront créer des arbres DOM effroyablement complexes avec une mémoire RAM très limitée ? Voir aussi à ce sujet l'article d'Hixie.

 

Mozilla 1.4 Alpha vient de sortir ! La liste des nouveautés est bien longue. Notons le smooth scrolling, dynamic image resizing (bravo Daniel) et une grosse amélioration dand la gestion des signets.

 

Pascal Chevrel et Mozillazine en avaient déjà parlé : HP adopte Mozilla pour son système HP-UX. La nouveauté c'est qu'HP va fournir du support technique, comme l'indique l'article de C|Net : Parce que nous nous engageons envers l'open source et les standards ouverts, nous allons intégrer Mozilla (dans le futur HP-UX, prévu en juin) et fournir du support technique et des rustines, annonce Mike Wardley, responsable mondial du marketing pour HP-UX. C'est un gros changement stratégique pour nous. Auparavant, en cas de problème, on se retournait vers Netscape..

mardi 1 avril 2003

 

C'est bien connu, sur Internet, personne ne sait que vous êtes un chien... La même impression vient de m'arriver hier, quand j'ai découvert avec stupéfaction que mon collègue Tom Wlodkowski, directeur de l'Accessibilité Web chez AOL, est aveugle, mais que grace à l'accessibilité (et aux technologie adaptatives), cela n'est pas un obstacle à notre relation de travail.

 

Joe Gillespie nous offre une nouvelle mise en page de son site avec les CSS, et détaille le processus dans article bien détaillé. Joe termine sur une note négative, trouvant qu'il est plus coûteux en temps d'utiliser les CSS pour le positionnement que les tableaux, car pour l'instant les outils commerciaux comme GOLive et DreamWeaverMX ont encore un support médiocre de ces technologies, l'obligeant à avoir recours à un éditeur de texte. Pour ma part, je pense aussi que Joe fait face à au problème très courants des nouveaux venus aux CSS. On vient d'une technique (dépassée) qu'on connait par coeur, et l'on tente de faire la même chose, sans changer de mode de pensée, avec une technologie qu'on ne connait pas encore. C'est forcément plus difficile. Mais il ne faut pas se décourager pour autant... En commençant par des exercices simples (mise en page sur 2 colonnes, par exemple) et sans fioritures, on apprend petit à petit, et on peut s'attaquer à des problèmes plus complexes. Il reste certes des choses difficiles à faire en CSS, (alignement vertical, par exemple), mais globalement, cela reste bien plus facile à maintenir et plus rapide à télécharger que du balisage à base de tableaux imbriqués...

 

En Angleterre, Pays de Galles et Ecosse, l'accessibilité est une chose sérieuse, semble indiquer un communiqué de la DRC. Cet organisme, dépendant du gouvernement britannique, lance en effet une enquête sur l'accessibilité de 1000 sites web anglais, gallois et écossais. Objectif : identifier les obstacle les plus fréquents à l'accès web, et aider les propriétaires et développeurs de sites web à les reconnaître et les éviter. Ma suggestion aux développeurs visés par la DRC : jetez un oeil à l'excellent Accessify.com... [source : The Register, mentionné par Loïc]

 

Une folle rumeur court ces temps-ci sur le retrait de Microsoft du W3C. Je pensais passer cette rumeur sous silence, mais elle enfle tellement que cela vire à la légende urbaine. Rappel des faits :

  1. Microsoft décide de quitter le groupe de travail Web Services Choreography
  2. Infoworld publie un article indiquant que Microsoft quittait le Working Group après avoir fait une grosse contribution sur BPEL4WS, en commun avec BEA et IBM (tous deux leaders du marché des serveurs d'applications.
  3. The Enquirer publie un autre article, avec un ton dramatique (il faut bien faire de l'audience, en ces temps de vaches maigres), d'après l'article d'InfoWorld.
  4. Des gens mal informés ou à la recherche d'un nouveau troll diffusent l'information sous le titre Microsoft quitte le W3C. Cette information déformée a été publiée sur plusieurs listes de diffusion, forums Usenet, et se retrouve sur des sites prétenduement d'information...

La réalité : Microsoft a décidé de ne plus participer à un des groupes de travail du W3C. C'est tout. Ce genre de chose arrive assez fréquemment. Et quand David Hyatt, a rejoint le groupe CSS au W3C, au nom d'Apple, on en a pas fait tout un fromage. J'ai posé la question à mon collègue et ami Daniel Glazman, ancien membre du HTML Working Group et maintenant membre du CSS Working Group, si de telles choses étaient déjà arrivées au W3C. Sa réponse fut très simple : Cela n'est pas la première ni la dernière fois qu'une entreprise rejoint puis quitte un groupe de travail suite à des désaccords soit avec la charte du groupe, soit avec les spécifications. Cela fait partie de la vie normale d'un groupe de standardisation.. Pour enfoncer le clou, je citerais Karl Dubost, du W3C, dans un message à la liste Interop : MS quitte un WG (groupe de travail), il ne quitte pas le W3C.