octobre 2007 (25)

mercredi 31 octobre 2007

Where is Tristan?

I'll be traveling quite a bit between now and the end of the year. On the negative side, I'll probably be less responsive to email than usually (that says a lot!), on the positive side, this may mean that I could be not too far from you one of the upcoming weeks! Here is a list of places I will be:

  • Nov 1st to Sunday 4th: New Yok City I don't know yet, but on vacations, probably in France. Blame the Air France strikes for this :-(
  • Nov 7 and 8: Berlin (Germany), for the Web 2.0 Expo Berlin, where I'll be keynoting
  • Nov 12 and 13: Paris (France), with David Ascher (Mr Mailco & Thunderbird), for meetings with large organizations using Thunderbird and contributing to it
  • Nov 14 and 15: Stockholm (Sweden), for SIME.nu conference
  • Nov 15, 16 and 17: Paris, for Paris Web 2007, a conference about quality in Web design and accessibility. Mozilla Europe is going to sponsor the community party.
  • Nov 20: Warsaw (Poland) for Internet CEE (Central and Eastern Europe)
  • Week of Nov 26: Mountain View, California for meetings
  • Dec 4 and 5: London (UK) for Online Information Conference
  • Dec 11 and 12: Paris (France) for Le Web 3, Fourth Edition. I won't be speaking this time, just enjoying the event.

Partager

mardi 30 octobre 2007

Choix de l'objectif : le choix du zoom trans-standard

La plupart du temps, les boîtiers reflex sont vendus avec un zoom dit "trans-standard"[1], qui va du grand angle (28 ou 35mm en 24x26) au petit télé (70 à 135mm, toujours en 24x36). C'est un peu le zoom à tout faire, celui qui est presque en permanence sur le boîtier, qu'on utilise pour les photos de famille et les souvenirs. J'en ai eu un, un 17-85mm (eq. 28-135mm), et je l'ai revendu[2].

Sur le barbecue avec un sèche cheveux

Sur le barbecue avec un sèche cheveux, en tirant parti de la stabilisation de l'objectif, temps de pose de 0,3s.

Je l'ai revendu parce que je ne m'en servais pas du tout, ou presque. Pour le paysage, je lui préfère mon très grand angle, pour le portrait, j'ai un 1.8/50mm qui fait des merveilles. Je reviendrai sur le sujet des longues focales dans un prochain billet...

En bref, le zoom trans-standard fait presque tout, mais pas très bien. Certes, il peut s'avérer indispensable pour les photos souvenir (qui relèvent plus du souvenir que de la Photo avec un P majuscule). Du coup, autant faire la même chose avec un appareil photo numérique compact, qui sera aussi bien (surtout si on évite l'emploi du flash) et plus pratique. Pour ma part, c'est la solution que j'ai retenue, mais je suis conscient que c'est un choix très personnel (pour reprendre l'expression décidément bien trouvée d'un lecteur, "le choix d'un objectif, c'est très subjectif" ;-) ).

Notes

[1] C'est une appellation qui date de l'époque où l'objectif vendu par défaut était le 50mm.

[2] le nouveau propriétaire a l'air d'en être très content ;-)

Partager

lundi 29 octobre 2007

Concours Paris Web 2007

Voilà, Mozilla va soutenir financièrement l'édition 2007 de la conférence Paris-Web, et tout particulièrement la journée communautaire et l'apéro communautaire du jeudi (hips !).

Bannière Paris Web 2007

Pour ceux qui ont émigré ces derniers mois en Mongolie inférieure (là ou l'ADSL n'est pas encore arrivé), il faut lire la description de la conférence. En substance, c'est une conférence sur 3 jours (dont un samedi). La conférence a un rôle d'éducation, et elle est organisée par une association loi 1901 qui souhaite faire progresser le Web, d'où des tarifs jamais vu (100 EUR pour deux jours, plus 10 EUR pour les ateliers du Samedi). Si vous souhaitez comprendre comment faire des sites de meilleure qualité (standards, accessibilité, design), Foncez vous inscrire ! et réservez vos journées des 15, 16 et 17 novembre...

Pour fêter cela, l'association Paris-Web a décidé de lancer un petit concours sans prétention qui va se dérouler sur le Standblog. On pourra y gagner une place gratuite pour la conférence (il y aura 2 gagnants).

Les modalités sont les suivantes :

  1. vous choisissez un site dont vous êtes l'auteur (au moins en partie). Ca peut être un site perso, un blog, mais aussi un site d'entreprise, un site marchand.
  2. Vous laissez un commentaire dans ce billet d'ici le dimanche 4 novembre, avec votre vrai nom, votre adresse e-mail (non affichée) et l'URL du site en question. Vous indiquez, en une phrase, ce qu'il y a d'intéressant dans ce site, en terme de qualité, d'accessibilité, de respect des standards ou de design ;
  3. Les organisateurs de la conférence et moi même allons les passer en revue et en sélectionner un qui nous aura plu par son approche, son esprit, et la qualité de la réalisation [1]. Encore une fois, c'est une combinaison de choses qui va permettre de l'emporter : design, qualité et accesibilité. (Mon petit doigt me dit que si c'est un site tout en Flash ou limité à Internet Explorer 6, ça risque de passer moins bien ;-) )
  4. Le mercredi 7 novembre, nous donnerons ici le nom des deux gagnants qui vont remporter chacun une entrée gratuite à la conférence Paris Web 2007, d'une valeur de 100 EUR et un T-shirt. (Si la personne est déjà inscrite, elle pourra donner l'invitation à un proche, ami ou collègue, voire à son patron !)

Z'etes prêts ? Allez, c'est parti !

Notes

[1] j'allais écrire "qui nous aura fait flasher", mais bon, coté standards, c'était pas le terme le plus approprié ;-)

Partager

The (not so) hidden goals of Prism, AIR and Silverlight

The Prism project (formerly WebRunner[1] has recently been announced by Mozilla Labs.

In this announcement, a sentence has been ruffling a few feathers at Adobe and Microsoft (emphasis mine):

Unlike Adobe AIR and Microsoft Silverlight, we’re not building a proprietary platform to replace the web. We think the web is a powerful and open platform for this sort of innovation, so our goal is to identify and facilitate the development of enhancements that bring the advantages of desktop apps to the web platform.

Adobe, Microsoft and Mozilla are platform vendors. Adobe pushes Flash, Microsoft pushes .Net and we, at Mozilla, push the Open Web. And recently, Adobe has announced AIR (Adobe Integrated Runtime), Microsoft has announced Silverlight and some people at Mozilla are working on Prism. Why these three organizations have been doing this recently? To extend their application development platforms (and leverage their numerous developers) to places where it is either weak or non-existent before:

  1. Adobe pushed Flash from the browser to the desktop with AIR
  2. Microsoft pushed the .Net stuff from Windows to the browser
  3. Mozilla pushed the Open Web technologies from the browser to the desktop

So, in a way, Adobe and Mozilla moves are the same, except that Adobe promotes their proprietary technologies, while Mozilla promotes the Open Web and make its applications easier to use and more integrated with the desktop. Proprietary technologies give more control and power to the software vendors, while Open technologies (like the Open Web) give more freedom to the users. By promoting proprietary technologies, Adobe and Microsoft are trying to squeeze more value from the developers and pass it over to their shareholders. By doing the same around open technologies, Mozilla is creating value for the public good.

P.S.Oh, I have found in this comment to the Microsoft post something very similar to my thinking:

MS says "Write a web application using Silverlight and you can get desktop integration". Adobe says "Write a web application using AIR and you can get desktop integration". Mozilla says "write a website *without* doing anything special, and *we* will take care of desktop integration".

Notes

[1] You can find more details about Prism on Mark Finkle's post and on the Prism forum.

Partager

vendredi 26 octobre 2007

Actu Mozilla

Le projet WebRunner prend du galon et devient Prism. Pour faire court, c'est un navigateur spécifique à un site en particulier. Concrètement, c'est un Firefox sans les boutons avant-arrière, la barre d'URL et les marques-pages. Ca permet aussi d'avoir une icone sur le bureau pour lancer une application Web (genre Gmail), et aussi d'être logué sur Gmail avec un nom d'utilisateur pro tout en étant logué dans Google Reader avec un autre nom d'utilisateur dans Firefox ou dans une autre session Prism.

Mark Finkle, le principal auteur, explique ce qui est nouveau dans cette version 0.8 (vivement les versions Mac et Linux, pour l'instant c'est Windows-only). Alex Faaborg, qui travaille sur le design, rentre dans les détails.

Sinon, il y a plein d'infos intéressantes chez Mozilla en ce moment :

  • Lancement du concours Extend Firefox 2, avec des prix de rêve (dont un Mac Book Pro accompagné d'une sacoche Firefox bourrée de goodies, des livres O'Reilly et des logiciels, avec un billet pour le Mozilla Developer Day de votre choix, rien que ça !). Pour gagner, c'est simple, il suffit de développer une extension qui tue avant le 31 décembre 2007 (il faut qu'elle soit Libre et respecte les standards). Plus d'info sur le site officiel ExtendFirefox.com. Les membres du jury sont impressionnants, avec Brendan Eich (inventeur de JavaScript), Tariq Krim (NetVibes), et les fondateurs d'Adaptive Path, Del.icio.us et StumbleUpon.
  • Firefox passe la barrière des 25% de visites d'après le nouveau rapport de XitiMonitor.com ;
  • Asa sur les finances de Mozilla ;
  • Interview de Mitchell Baker sur le sujet. "The point isn't just to build Firefox, (...) The point is to demonstrate how Internet tools can actually be better, be safer, be more open. That's the point that drives us." ;
  • Ca n'est pas une annonce, mais je suis sûr que ça va faire plaisir à plein de gens, en particulier dans les entreprises européennes : David Ascher pense que "Lightning va être fondamentalement important pour l'avenir de Thunderbird" ;
  • Deux documents destinés à aider les membres de la communauté à mieux communiquer sur Mozilla et Firefox ont été publiés :
  • J'aurais du en parler il y a longtemps, mais iGraal a lancé sa version 2 il y a quelque temps. Pour ceux que cela intéresse (encore plus alors que Noël approche !); iGraal est une extension Firefox qui offre des remises chez 400 sites de commerce en ligne, d'Apple à Yves Rocher en passant par Amazon, Dell et RueduCommerce.com. (Bon, c'est très orienté "ménagère de moins de 50 ans" comme interface, et les geeks risquent d'y perdre un peu leur latin. Mais pour leur Maman, c'est nickel ! ;-) )

Partager

jeudi 25 octobre 2007

Mais qu'est-ce que le facteur de conversion 24x36 ?

Alors que je me suis lancé dans une série de billets sur les objectifs pour boîtiers Reflex numériques, j'ai commencé à parler de "facteur de conversion par rapport au 24X36". Là, j'ai bien senti qu'un certain nombre de lecteurs ont perdu les pédales. Une petite explication est peut-être nécessaire. Que les puristes me pardonnent les approximations qui vont suivre. Je suis preneur d'explications plus claires et plus rigoureuses dans les commentaires !

  1. Les reflex argentiques (avec pellicule) ont un négatif qui mesure 24x36mm.
  2. Une des principales caractéristiques des objectifs photo est leur focale (ou longueur focale), exprimée en mm. Elle donne une bonne indication de l'angle de champ. Cet angle de champ indique si à travers de l'objectif on voit "large" (cas du grand angle) ou étroit (cas d'un téléobjectif qui donne l'impression de "rapprocher le sujet").

Quand on utilise un 24x36, qui a été le standard ces dernières décennies, on associe la focale de 50mm à l'objectif standard, le 35mm et le 28mm (et en dessous) au grand angle et au-delà de 80mm au téléobjectif.

Alpine Renault A110 Berlinette

Alpine Renault A110 Berlinette

Tout était simple jusqu'à ce que les reflex numériques arrivent. Pour des raisons de coût, il est plus facile de faire des capteurs plus petit que 24x36mm (plus un capteur est grand, plus il coûte cher à fabriquer, et ce de façon exponentielle). Les constructeurs ont donc mis des capteurs plus petits que les négatifs 24x36. Donc ces capteurs ne couvrent que le centre de l'image que peut produire un objectif 24x36. Donc si on met un grand angle, disons un 35mm, et que le capteur numérique, à cause de sa petite taille, ne conserve que le centre de l'image, on a l'impression d'avoir monté un 50mm (environ) plutôt qu'un grand angle. Plus précisément, un objectif de 35mm monté sur un reflex numérique a le même angle de champ qu'un 50mm monté sur un reflex argentique.

Pour que les gens habitués à mesurer l'angle de champ en indiquant la focale de l'objectif, on a inventé la notion de "facteur de conversion" ou de "coefficient multiplicateur".

Chez Canon, par exemple, on sait qu'il y a un facteur de conversion de 1,6. Ainsi, quand je monte mon 10mm sur mon reflex numérique à petit capteur, il se comporte en terme d'angle de champ comme un 10*1,6=16mm sur un reflex 24x36.

Chez Canon et Nikon, les capteurs ne sont pas de tailles strictement identiques. Cela fait que le facteur de conversion chez Nikon et de 1,5. (Les valeurs peuvent être différentes aussi chez d'autres marques).

Pour ceux qui auraient besoin d'explications plus claires, Linternaute explique ça plutôt bien.

Mise à jour : Evidemment, Wikipedia vient à la rescousse, avec Grands angles et boîtiers numériques (avec la formule mathématique pour calculer l'angle de champ en fonction de la focale (pour ceux qui voudraient replonger dans leurs souvenirs de trigo :-) )

Partager

Choix de l'objectif : le cas du grand angle

Petit préambule pour que les choses soient claires (et qu'on évite les trolls) : je ne parle ici que de mes choix. Comme le soulignait un lecteur dans un commentaire, choisir un objectif est très subjectif. Tout dépend de l'usage qu'on en a ! En l'occurrence, même si j'ai des objectifs de prédilection, je n'ai pas de style photographique précis. J'aime tout faire, du paysage au portrait en passant par la photo d'animaux ou de sport (c'est peut-être une excuse fallacieuse pour rêver sur tous les types de matériel ;-) ).

Plage de Saint-Vaast la Hougue, au grand angle, en N&B, avec filtre dégradé gris-neutre et filtre numérique rouge

Plage de Saint-Vaast la Hougue, au grand angle, en N&B, avec filtre dégradé gris-neutre et filtre numérique rouge

En ce qui me concerne, j'aime le grand angulaire pour faire des paysages. Mais après des années au 35mm et au 28mm, j'ai goûté au 24mm (sur mes reflex 24x36 argentiques), et j'ai adoré. Et puis j'ai essayé le 10-22mm sur mon reflex numérique. Comme le capteur est plus petit que les 24x36 habituels, l'objectif a un angle de cadrage qui est comparable à un 16-35mm pour un 24x36. En substance, j'ai adoré. Je suis raide dingue de l'ultra grand-angle. Il permet d'avoir un sujet au premier plan avec des nuages bien dessinés. Il donne une sensation d'espace, de perspective, qui évoque la possibilité d'une évasion. (Bon, j'arrête l'envolée lyrique et je prends mes gouttes !).

Un épi sur la plage de Saint-Aubin, à contre-jour

Un épi sur la plage de Saint-Aubin, à contre-jour. Filtre numérique rouge, filtre dégradé gris-neutre, à 10mm.

Dans le cas du paysage, je n'ai pas besoin d'une grand ouverture (généralement tout est net dans ma photo) ni même d'une ouverture constante (je n'utilise pas de pose-mêtre externe). Aussi, le 10-22mm qui ouvre à f/3.5-4.5 me convient parfaitement. S'il y avait un reproche à lui faire (au delà de l'aberration chromatique un peu trop élevée), c'est le fait qu'il ne fonctionne qu'avec des boitiers numériques à petit capteur, et donc pas avec le 5D qui hante mes nuits. En substance, si je devais passer à un capteur grand format (24x36mm), il me faudra alors remplacer le 10-22 par un 17-40 (qui vaut sensiblement le même prix).

Prochain article : le cas du zoom trans-standard.

Partager

mercredi 24 octobre 2007

A propos du choix d'objectifs photo

En direction de Barcelonette

En direction de Barcelonette, Zoom 10-22mm, réglé à 10mm

J'ai été agréablement surpris par le nombre de commentaires à mon dernier billet, portant sur le choix des objectifs. Visiblement, c'est un sujet qui passionne les amateurs et qui intrigue les débutants.

Le problème, il faut le dire, n'est pas simple, et tient à des tas de paramètres finalement très personnels, ce qui fait que chacun arrive à son propre compromis.

Parmi les paramètres, on trouve :

  • Le prix (un objectif Canon chez BK photo, ça vaut entre 109 et 8200 EUR !)
  • L'encombrement et le poids (130g pour le 1.8/50mm à plus d'un kg pour le 1.2/85mm, et je ne parle même pas des super-téléobjectifs !)
  • La qualité d'image (en fonction de la taille du tirage)
  • La disponibilité (avec des focales fixes, il faut souvent changer d'objectif, là ou une rotation suffit pour adapter un zoom)
  • La faible profondeur de champ (pour moi, c'est un must)
  • Le goût et le style du photographe, ainsi que ses sujets de prédilection

Bref, si vous avez un budget à la Bill Gates et 3 esclaves (en photo on dit "assistant") pour porter le matériel, vous n'avez pas vraiment de choix à faire. Mais comme ça n'est pas le cas pour la plupart des amateurs, il va bien falloir prendre des décisions difficiles.

Première façon d'aborder le problème : l'encombrement.

Pour ma part, quand je voyage pour le boulot, je dois trimballer mon ordinateur portable, des vêtements de rechange, et autres. En plus, j'aime voyager léger, surtout quand c'est un aller-retour pour une conférence et des interviews. Dans ce cas là, emporter beaucoup de matériel photo est tout simplement impossible. La solution qui s'impose, c'est l'appareil compact numérique, histoire de rapporter des "photos souvenir". Je m'en sers comme "bloc-note photographique". En ce moment, c'est un Canon 860IS, principalement pour son équivalent 28mm stabilisé et sa gestion correcte des hautes sensibilités. Ca me permet de faire des photos en intérieur sans utiliser le flash (et l'effet yeux rouges + fromage blanc qui va avec).

Par contre, quand je pars en vacances, je peux me passer de l'ordinateur (enfin, en théorie !) et transporter un sac à dos plein de matériel : j'ai du temps, l'envie de faire de belles photos bien léchées, et emporter beaucoup de matériel est envisageable.

Enfin, quand je pars en moto, la place est comptée, j'emporte alors une "version légère" de mon équipement photo.

Dans un prochain article, je vais vous expliquer ce que je mets dans mes sacs photos, et pourquoi.

Partager

mardi 23 octobre 2007

Quel objectif choisir ?

La jetée de Luc sur Mer, Calvados

La jetée de Luc sur Mer, Calvados

Pierre, un gentil lecteur du Standblog, veut s'équiper d'un appareil photo Reflex. Je lui ai répondu par mail, mais voici un extrait de la correspondance, en espérant qu'elle soit utile à certains lecteurs :

j'ai quelques interrogations sur les objectifs, je voulais donc connaitre votre équipement, notamment en grand angle, car j'aime beaucoup le rendu de certaines de vos photos postées sur Flickr.

Je suis équipé en Canon, mais cela ne change rien au problème... (et le D40 a l'air très bien, tout comme le Canon 400D). L'intéret de Nikon et Canon, c'est d'avoir une gamme optique large et pérenne.

J'utilise comme grand angle un zoom 10-22mm, et j'ai assez souvent recours à un filtre dégradé gris-neutre sur le ciel. Ca permet de faire ressortir les nuages. Cf par exemple :

D'une façon générale, avec un boîtier comme le Nikon D40[1], ce sont les objectifs qui sont importants. J'ai finalement revendu le zoom 17-85mm (pourtant très bon) qui était livré d'origine avec mon 20D, et je n'utilise plus que les optiques suivantes :

  • 10-22mm
  • 50mm ouverture 1.8 (chaudement recommandé et un rapport Qualité/Prix imbattable !)
  • 100mm macro ouverture 2.8
  • 70-200 ouverture 2.8, série L

A la limite, je pourrais me passer de ce dernier objectif en le remplaçant par 2 ou 3 focales fixes, dont un 85mm, un 135 (ouverture 2) et 200mm (ouverture 2.8).

Bref, c'est peut-être un réflexe de vieux photographe, mais j'ai une préférence pour les focales fixes à grande ouverture. Si vous n'avez pas envie de faire de la photo souvenir ou de la photo de famille, alors il est envisageable de remplacer l'objectif livré en standard (et de moindre intérêt) par une focale fixe ouverture plus grande.

Notes

[1] boîtier qui tente Pierre, comparable au Canon 400D, de mémoire.

Partager

Mozilla Foundation 2006 revenue numbers

Mitchell Baker just posted on her blog the 2006 revenue numbers for Mozilla. Once again, money is not how we measure success of the Mozilla project. Our impact on the industry, on the lives of our users are much more significant for us, but money ensures that we're sustainable and gives us options.

Coincidentally, I have found 2 quotes that really resonate with these news:

In the latest issue of Forbes[1], Mitchell is described like this:

She joined Netscape's legal staff in 1994, soon after the browser pioneer was created. She lasted through the company's downturn, precipitated by Microsoft's bundling of IE with Windows, a move the Justice Department determined was illegal. But the trustbusters couldn't resurrect Netscape. (...) "We're like a nongovernmental organization, with a revenue stream", says Baker. And evidently more effective than a bunch of government antitrust attorneys.

Matt Asay (a CNet Blogger) concludes:

Microsoft may talk about "Wow," but Mozilla is delivering it. Mozilla is one of the most interesting open-source projects ever conceived, partly because of the technology, but mostly because of its organization. (...) Great results, Mitchell and the Mozilla team/community. You deserve the success.

Notes

[1] Sorry, free registration needed.

Partager

De retour des JDLL

Cedric Corazza, de FrenchMozilla, devant le bâtiment abritant les JDLL

Cedric Corazza, de FrenchMozilla, devant le bâtiment abritant les JDLL

Voilà, les JDLL 2007 sont terminées. Mozilla y était largement représenté comme chaque année, avec des contributeurs Geckozone, FrenchMozilla, XULfr et bien sûr Mozilla Europe. L'incontournable Paul Rouget y a présenté la technologie XUL, et a fait une rapide démonstration de Firefox 3 en conclusion de ma conférence. On a pu entendre des Ooohhh et des Aaaahhhh de satisfaction pendant cette démonstration (le drag&drop visuel du texte et d'images, par exemple, ou encore la combinaison de l'élément <video> avec du SVG). D'après Pascal, il y avait entre 200 et 300 personnes dans le grand amphi au moment de ma conférence. Flore et Seb nous ont accueilli avec leur grande gentillesse habituelle, et la concentration de geeks de haut-vol nous a permis de rire à gorge déployée de blagues de nerds du genre XKCD SQL Injection, là où on cherche souvent, dans la vraie vie, quelqu'un avec partager un tel humour :-D .

Partager

vendredi 19 octobre 2007

En vrac, avant de partir pour les JDLL (à Lyon)

S'il n'y avait qu'un seul billet à lire aujourd'hui, ça serait I just really want to know what's going on with Thunderbird, où David Ascher répond à un paquet de questions de façon aussi transparente que possible (ce qui est indispensable à mon sens pour avoir la confiance de la communauté). Pour ceux qui on un peu de temps, quelques liens intéressants ou amusants :

Partager

mercredi 17 octobre 2007

Totalement 'En vrac'

Please don't hurt the Web, use Open Standards

Le nouveau badge de Mozilla Europe, qui sera distribué aux évènements auxquels nous participons, dont les JDLL vendredi et samedi prochain à Lyon

Partager

lundi 15 octobre 2007

Vente de la Mozillamobile !

Voilà, je mets mon fidèle scooter en vente sur eBay, un Peugeot Elyséo 125 bleu. Ca fait 7 ans que je l'ai, et je m'en sers très régulièrement; même si je n'ai fait que 21.000 km avec (3.000 km/an seulement !).

Scooter Elyseo 125

J'ai mis des photos du scooter sur Flickr. Si c'est un lecteur du Standblog qui remporte l'enchère, alors il aura le droit à quelques Goodies Firefox :-D

Partager

vendredi 12 octobre 2007

En vrac et en retard, comme souvent

Je ne touche plus terre, entre les voyages à Madrid et à Milan. Voici toutefois une liste de liens compilée avec amour, dont certains ne sont pas de toute fraîcheur (ce qui ne retire pas grand chose à leur intérêt à titre de référence) :

Partager

48 hours in Spain

Meeting with the bloggers and the Mozilla Community Members

Pascal, Anne-Julie and myself have spent last week 2 days in Madrid, Spain, to meet with journalists, bloggers and members of the Mozilla Community.

The press coverage was simply huge! See below:

Partager

jeudi 11 octobre 2007

A propos de Miro

Je vous aidé déjà parlé de Miro, un projet de logiciel Libre qui pousse les formats ouverts et la participation de tous dans le domaine de la télévision sur Internet.

J'ai déjeuné avec Luc Heinrich, le développeur français de Miro, et j'ai pu lui dire tout le bien que je pensais (et que je pense toujours) de cette application qui a beaucoup de points commun avec Firefox.

Luc Heinrich, développeur de Miro, avec votre serviteur

Ah, bah pendant qu'on parle de Miro, voici un excellent article à son sujet, et à propos de son patron, Nicholas Reville : Entrepreneur Aims to Overthrow TV, Not Get Rich, un entrepreneur social dont la démarche est intéressante et source d'inspiration. (oh, ils ont ouvert le Miro Store !)

Partager

mercredi 10 octobre 2007

Mozilla and Mobile

Mike Schroepfer, VP of Engineering at Mozilla, just posted a great article on his blog: Mozilla and Mobile. Go read it! A few excerpts for the busy people that can't afford clicking on the link:

Mozilla will add mobile devices to the first class/tier-1 platform set for Mozilla2. This means we will make core platform decisions with mobile devices as first-class citizens.

We will ship a version of "Mobile Firefox" which can, among other things, run Firefox extensions on mobile devices and allow others to build rich applications via XUL.

Mozilla will expand its small team of full-time mobile contributors to focus on the technology and application needs of mobile devices. In particular two new folks just joined:

  • Christian Sejersen, recently the head of browsers at Openwave which has shipped over 1 billion mobile browsers, joined Mozilla Monday. He'll be heading up the platform engineering effort and setting up a R&D center in Copenhagen, Denmark.
  • Brad Lassey just joined Mozilla from France Telecom R&D. He's already been an active contributor to our mobile efforts and can now focus on Mozilla mobile full time.

These folks will accelerate the tremendous work already done by Doug Turner, Chris Hofmann and the entire Mozilla community. The efforts in mobile will be magnified by all aspects of our kick-ass community in everything from testing, to UI design, to core engineering. Together we will accelerate the development and use of mobile-ready Mozilla technology.

Partager

mardi 9 octobre 2007

173 000 French students and 40 000 teachers to get Firefox on a USB key

Jean-Paul Huchon, president of the Région Ile de France (the greater Paris local government) has announced yesterday that his administration has started distributing 220 000 USB keys with Free and Open-Source software on it, including Firefox. The recipients are mostly students (173 000 of them) and teachers (40 000).

Jean-Paul Huchon giving away USB keys with Firefox and Thunderbird on it

The goal is to reduce the Digital divide and have students equipped with a lightweight tool to access computer resources and carry with them their personal files. The key, featuring 1GB of storage (including 600MB of free space), offers many top-notch Open-Source and Free pieces of Software, including:

  1. Firefox Web browser (of course) ;-)
  2. Thunderbird email client
  3. OpenOffice.org office suite
  4. VLC Media Player and many others.

A dedicated Website has been put in place: CampUSB, which includes a customizable page based on the (French) NetVibes technology. The content of the USB key has been done by French company Mostick, based on the work done by the Framakey community.

Partial news coverage:

Partager

On my way to Milan

...where I'll meet members of the press, bloggers and people of the local Mozilla Community.

For those working on Firefox 3 (codenamed Gran Paradiso), I flew earlier today over the French and Italian Alps, probably just over the Gran Paradiso park. Here is how it looked like:

The region of Gran Paradiso park seen by plane

Partager

lundi 8 octobre 2007

The future of Thunderbird

As David Ascher has been hired [1] to start a company code-named MailCo, David Bienvenue and Scott MacGregor have announced their departure from the Mozilla Foundation umbrella, while committing to Thunderbird development as they retain their module owner hats.

Some of the Thunderbird users (particularly here in Europe, where Thunderbird has a lot of success) may be interested in knowing more about the future of their favorite email client.

A few days ago, David Ascher wrote an Open letter to the Thunderbird community. Today, Mitchell Baker just published Thunderbird Process of Change Part 1 (another post will get into more details). Both blog posts demonstrate that Mozilla is deeply committed in making Thunderbird an even more successful product[2]. Three million dollars are going to be invested in this venture (that's 1.5 times more than what Mozilla Foundation has received from AOL for Mozilla Suite, Firefox and Thunderbird!), and I'm confident that Thunderbird has a bright future.

Update: Mitchell has just posted on her blog the second part of her article: Thunderbird process of change, part 2. Small excerpt:

(...) Thunderbird developers came up with the suggestion that they create an independent company and we move Thunderbird development to it. The company would be interested in promoting the Mozilla mission, but would be outside of the Mozilla umbrella of organizations; a private company owned and run by the developers. (...) This option had the advantage of exciting the developers. When we considered the idea of Thunderbird moving to a private independent company, a number of significant disadvantages emerged. First, this would mean that Mozilla as an organization was leaving the mail/ communications space and hoping that space would be filled by another organization. We weren't ready to do that. Second, it felt like this would be moving Thunderbird to a more private space. We're eager to see Thunderbird become an even more public project, with more contributors with greater authority. This concern is not remotely a reflection on the motivations of Scott and David. They have been devoted Mozilla participants for many years. This is a *structural* concern. It reflects the desire that Thunderbird - the product as well as the code - remain dedicated to the public benefit through the Foundation.

Notes

[1] see also the FAQ

[2] Even if Thunderbird had less success than Firefox, several million users is nothing to sneeze at! :-) If you want to understand better how Firefox and Thunderbird differ, you may want to read Seven things that make Firefox and Thunderbird different animals.

Partager

samedi 6 octobre 2007

En vrac, au retour de Madrid

Notes

[1] ca serait pas complètement faux, remarquez, ils m'ont offert 2 foneras en un an :-), l'une était offerte à tous les participants au Web 3, et l'autre à l'occasion d'un rendez-vous pour l'organisation de la Fiesta FON à la Région IDF.

Partager

jeudi 4 octobre 2007

On my way to Madrid...

... with Mike Schroepfer (VP of Engineering, Mozilla) for press and community meetings.

Roissy CDG airport picture

I'll be back to the office on Monday (just in time to leave for Milano, Italy, for similar purposes).

Partager

mercredi 3 octobre 2007

Hier, c'etait la Fiesta FON

Martin Varsavsky, fondateur de FON.com

J'ai pu y rencontrer plein de gens sympas, boire de la sangria (bonne et pas forte), regarder les gens s'empiffrer de tapas alors que je discutais, et voir plein de gens repartir de là avec une Fonera sous le bras (moi je n'en ai pas eu, mais comme j'en ai déjà deux avec autant de Fontennas, c'est pas bien grave :-) ). Evidemment, j'ai pris des photos de la Fiesta FON !

Mozilla a distribué quelques centaines de bracelets I support the Open Web aux invités, et les Libristes et innovateurs étaient venus nombreux, d'Ubuntu à Netvibes (salut Tariq) et bien sûr les gens de l'APRIL et de StopDRM.

Partager

mardi 2 octobre 2007

De retour de vacances

Col de la Cayolle

Le col de la Cayolle (un extrait de mes photos de vacances à moto).

Partager