mercredi 13 avril 2016

En vrac du mercredi

Le défi informatique

Le_de_fi_informatique_-_Bruna_Lussato.jpg

Lors d’une récente conférence donnée au sein de CINOV-IT, l’organisateur me parle d’un livre qu’il a lu et marqué : “Le défi informatique”, de Bruno Lussato. J’ai acheté le livre (d’occasion, sur Amazon). En voici la 4eme de couverture :

Notre avenir dépend de la révolution informatique. Or dans ce domaine se déroule actuellement une véritable révolution dans la révolution. D’un coté, ce que Bruno Lussato appelle “le grand chaudron” : l’informatique lourde, centralisée, qu’on nous vante sous le nom de télématique. De l’autre, le “petit chaudron”, micro-informatique, privatique, ordinateurs individuels, outils proportionnés aux problèmes à résoudre : une informatique légère, souple, dès aujourd’hui rentable, et qui se révèle un incomparable instrument de décentralisation, de démassification - en un mot : de liberté.

Ce texte date… de 1981 !

C’est fascinant comme l’histoire a tendance à bégayer, et comment nous sommes passé de l’informatique centralisée des années 60 à la micro-informatique dans les années 80. L’arrivée du Web dans les années 1990, initialement très décentralisé, a vu arriver un mouvement massif de centralisation vers les silos que sont les GAFAMs. Mais il est temps de revenir vers une nouvelle décentralisation, plus respectueuse des libertés des utilisateurs et de leur vie privée, façon SIRCUS.

Ah, et si l’histoire bégaye, souvenons-nous que ceux qui ne la connaissent pas sont réduits à la revivre sans fin.

vendredi 1 avril 2016

En vrac du 1er avril

coucher-de-soleil-sur-Paris.jpg

Voici une sélection de liens garantis sans poisson d’avril, malgré la date

mercredi 30 mars 2016

En vrac du mercredi

au lendemain du 22 mars, Manuel Valls n’a rien trouvé de mieux que d’exiger que le Parlement européen adopte, séance tenante, le fichier PNR qui doit recueillir les données de tous les passagers aériens, alors qu’aucun de ces radicalisés n’a emprunté l’avion pour commettre son forfait. Le Premier ministre n’en est pas à son coup d’essai en matière de réponse inadaptée : la loi sur le renseignement intérieur de juillet 2015, votée après les attentats de janvier, a placé sous surveillance tout le trafic internet au nom de la lutte antiterroriste. Mais, outre qu’il n’y a personne en bout de chaîne pour exploiter les renseignements obtenus, le terrorisme actuel n’est nullement «high-tech», mais au contraire, «low-tech» : pas d’utilisation du Net, on se parle en direct, on achète des téléphones jetables, on loue des voitures ou des taxis, on fabrique des bombes avec du matériel acheté dans des magasins de bricolage.

  • J’ai eu l’honneur d’avoir été interrogé par iCreate sur Apple vs FBI, le chiffrement et le besoin d’intimité / vie privée numérique. Merci à Olivier Frigara pour sa patience et bravo pour son savoir faire à rédiger une très bonne interview sur la base d’informations déstructurées à cause de ma grippe lors de l’entretien :

2016-04_interview_Nitot_iCreate.jpg

vendredi 18 mars 2016

En vrac du vendredi

(avec beaucoup de liens vers l’affaire Apple vs FBI)

“We’re in this bizarre position where we’re defending the civil liberties of the country against the government,” Cook says. “I mean, I never expected to be in this position. The government should always be the one defending civil liberties, and yet there’s a role reversal here. I still feel like I’m in another world, that I’m in this bad dream.”

- page 2 de 902 -