mardi 17 juin 2008

Vente liée : consternation sur l'attitude de Luc Chatel

Monsieur Luc Chatel, mais quelle mouche vous a piquée ? Comment en êtes vous arrivé à retourner votre veste ? Pourquoi avez vous subitement décidé que le choix pour les consommateurs était devenu facultatif ? Etes-vous mal entouré ? Comme les associations du logiciel Libre, je suis consterné. J'abonde dans le sens d'Alix Cazenave (APRIL), qui déclare :

En rejetant cet amendement, Luc Chatel dénie au consommateur le droit de connaître le prix de ce qu'il achète. Pourtant, c'est le coeur même de la question écrite qu'il avait posée lorsqu'il était député. Il abandonne le dossier de la vente liée comme celui l'action de groupe. À croire qu'il a changé d'idées en changeant de fonction.

Mise à jour : ils en parlent :

mercredi 21 mai 2008

En vrac, entre Barcelone et Madrid

Welcome to Barcelona :-)

Welcome to Barcelona :-)

Je suis en Espagne ces jours ci pour la keynote de bDigital Global Congress et des interviews (un deux...)

The vast majority of people in the press, in business, in government, and even in public interest groups don’t have any idea how powerful open source software can be; it just doesn’t fit into their current frameworks of how the world operates. When Firefox 3 takes off like a rocket, a lot of folks will realize that new models of organization and economics are now possible that were never possible before.

En français :

L'immense majorité des gens dans la presse, les affaires, les administration et même chez les ONG n'ont aucune idée de la puissance du logiciel libre, tout simplement parce que ça ne rentre pas de leurs modes de pensée. Quand Firefox 3 va décoller comme une fusée, des tas de gens vont réaliser que les nouveaux modèles organisationnels et économiques sont maintenant rendus possibles alors qu'on n'y croyait pas.

mercredi 7 mai 2008

Actu sur la vente liée

Asus eeePC sous Xubuntu

Asus eeePC sous Xubuntu, avec l'autocollant DETAXE

La vente liée, c'est le fait qu'il est quasiment impossible actuellement d'acheter un ordinateur de marque sans se voir imposer des logiciels dont on n'a pas besoin.

Deux actualités tombent ce jour :

  1. Asus condamné par le Tribunal de proximité de Caen
  2. Aujourd'hui commence l'audience de l' UFC Que Choisir contre Darty au Tribunal de Grande Instance de Paris.

A ceux qui se demandent pourquoi le problème de la vente liée nous concerne tous, voici un extrait de Detaxe.org, qui explique ce qui arriverait si la loi française était appliquée, et en quoi tout le monde en bénéficierait :

  • pour l’acheteur souhaitant acquérir les logiciels pré-installés : l’affichage des prix réintroduisant une concurrence sur le marché des logiciels, en particulier des systèmes d’exploitation, permettrait enfin une baisse des prix sur ce marché ;
  • pour l’acheteur souhaitant acquérir les logiciels mais sous une autre licence, les licences OEM étant typiquement plus restrictives que leur équivalent en boîte ;
  • pour l’acheteur possédant déjà des licences de logiciels ;
  • pour les entreprises souhaitant amortir les licences de logiciel sur 1 an et non sur 3 ans comme le matériel : le plan comptable confirme en effet la différence entre le matériel et les licences de logiciels.

Pour en savoir plus, quelques articles du Standblog sur ce sujet :

mardi 12 février 2008

Le groupe de travail Détaxe de l'AFUL

Il y a un problème fondamental dans l'informatique personnelle depuis plus de 10 ans, c'est qu'il est quasiment impossible dans un magasin normal d'acheter un ordinateur sans une copie de Windows. C'est un problème car cela empêche de fait à des concurrents de proposer leur alternative à Windows, ce qui maintient la situation de monopole de Microsoft dans ce domaine, aux dépends des utilisateurs. Pourtant, la loi est très claire sur ce sujet et interdit la vente liée d'un produit (l'ordinateur) et d'un service (la licence du logiciel) et oblige à offrir les deux séparément (d'où Orange qui vend des iPhones sans abonnement sur demande).

C'est à ce problème que s'attaque le groupe de travail DETAXE de l'AFUL et la pétition Racketiciel.info. J'ai interviewé Laurent Séguin à ce sujet :

La vidéo de l'interview de Laurent Séguin (AFUL/Détaxe) au format MPEG-4 de bonne qualité est disponible au téléchargement (12Mo). Elle est sous licence Art Libre.

A propos de vente liée, deux articles sur le Standblog :

lundi 24 septembre 2007

La vente liée prend deux claques

Il y a aujourd'hui un blocage au niveau de l'industrie du PC, qui vient du fait qu'il est très difficile pour l'utilisateur lambda d'acheter un PC sans devoir payer Windows. Qu'on aille chez Dell, chez Carrefour ou à la FNAC, il est quasiment impossible de savoir combien on pourrait payer l'ordinateur sans le logiciel pré-installé. On se retrouve presque toujours obligé d'acheter l'un avec l'autre[1]. C'est ce qui s'appelle de la vente liée, et c'est illégal. En l'occurrence, c'est illégal parce que c'est mauvais pour le consommateur, qui d'une part n'a pas le choix, et d'autre part ça renforce la position dominante et monopolistique de Microsoft, qui n'a guère d'incitation à améliorer ses produits (et du coup, c'est encore pire pour le client).

Quelques têtus ont réussi à faire respecter leurs droits. Ainsi, Le Monde Informatique titre Les opposants à la "vente liée" gagnent un round alors que tribunal de proximité de Puteaux vient de condamner Acer à rembourser 311 EUR à l'acheteur (pour un portable de 599 EUR !). Si vous souhaitez donner un coup de main, visitez donc le site du groupe Detaxe et/ou signez la pétition racketiciel.info. Visitez aussi detaxe.org.

Amusante coincidence, c'est aujourd'hui qu'est publié par le think tank européen Globalisation Institute un nouveau rapport expliquant que le bundling (la vente liée) est mauvais pour le consommateur. (via Slashdot). Est-ce que cela permettra enfin de faire respecter la loi sur le sujet ?

Notes

[1] Bien sûr, si vous acheter votre ordinateur chez l'assembleur qui monte la machine pour vous, ça peut être différent, mais c'est une exception, d'autant que ce sont surtout des portables que les gens achètent aujourd'hui, plus que des ordinateurs de bureau...

- page 1 de 2