jeudi 30 septembre 2010

En vrac !

Alors que Firefox 4 (et ses versions Bêta) et le DrumBeat Festival m'occupent la plupart du temps, quand ça n'est pas la visite de l'Open World Forum, voici quelques articles - pas tous frais - que vous trouverez peut-être intéressants :

mercredi 15 septembre 2010

Actu Mozilla, en direct de Mountain View

samedi 20 février 2010

Actu Mozilla

samedi 30 janvier 2010

Sortie de Firefox pour Nokia N900 (ex-Fennec)

Browsing without borders

C'est un grand jour pour l'équipe mobile de Mozilla, avec la sortie cette nuit de Firefox pour Nokia N900 1.0. C'est la première version mobile de Firefox. En quoi est-ce important ? Fondamentalement, c'est Firefox 3.6, mais avec une interface utilisateur adaptée à l'écran tactile de petite dimension. On retrouve donc dans Firefox pour Nokia N900 les choses suivantes :

  • Les perfectionnements qui ont fait de Firefox un succès, dont la barre d'adresse intelligente (d'autant plus importante qu'il est pénible de saisir une URL sur un téléphone mobile), la navigation par onglets et le Safe Browsing (anti-phishing).
  • Un moteur de navigateur ultra-moderne, qui supporte les derniers standards[1] :
    • CSS3 (dont les polices téléchargeables)
    • HTML 5 (canvas, etc.)
    • SVG
    • Moteur JavaScript accéléré TraceMonkey
  • Le système d'extension de Firefox
  • Et surtout la synchro de l'historique de navigation et des marque-pages avec le Firefox d'une autre machine via Weave Sync 1.0.

Je tiens à féliciter tous les gens qui ont été impliqués dans la sortie de Firefox Mobile que ce soit les employés de Mozilla (évidemment), mais aussi ceux de la communauté toute entière, des ingénieurs de Nokia qui ont mis la main à la pâte aux bénévoles qui ont fait un travail de titan pour traduire le logiciel en 30 langues et les pages Web associées.

C'est le premier pas de Mozilla dans le monde du mobile, et il y en aura de nombreux autres. C'est d'une part essentiel pour Mozilla d'aller dans cette direction, alors que de plus en plus d'utilisateurs accèdent au Web via des "ordiphones" (version française de smartphone). D'autre part, c'est une façon pour Mozilla d'influencer notre futur numérique, de démontrer qu'il est possible de fournir un navigateur d'excellente qualité, simple d'utilisation, mais éminemment bidouillable, où les utilisateurs ne sont pas considérés comme de simples consommateurs mais à qui on laisse la possibilité de personnaliser leur utilisation et d'inventer de nouveaux usages.

Quelques liens :

Notes

[1] Je trouve réjouissant d'avoir un Firefox mobile plus avancé qu'un Internet Explorer 8 de bureau, par exemple :-)

mercredi 2 décembre 2009

En vrac

- page 1 de 2