Mot-clé - privacy

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 12 décembre 2014

En vrac du vendredi

Partager

vendredi 5 décembre 2014

Comment avoir un smartphone aussi Libre que possible ?

Voilà, toute la question est dans le titre : je me demande comment on pourrait avoir un smartphone de type Android (ça retire de l'équation l'option Firefox OS) qui ne me flique pas et qui est donc autant que faire se peut basé sur du logiciel Libre associé à des services éthiques et/ou Libres et décentralisés.

Est-ce que ça existe ?

Note : j'ai déjà lu The great Ars experiment—free and open source software on a smartphone?! , mais je voudrais en plus ajouter un critère : ne pas être (trop ?) fliqué par les services en ligne associés.

Je suis sûr que j'ai parmi mes lecteurs des gens qui se sont déjà posé ces questions et qui se feront un plaisir de partager leur expérience dnas les commentaires... A vous de jouer ! (Note : les commentaires doivent être relus avant publication et ne sont publiés qu'après modération, patience, donc !)

Mise à jour

Il faut le dire haut et fort : mes lecteurs sont formidables ! 15 commentaires et des réponses sur Twitter, c'est génial ! Je récapitule les principales options :

  1. Des téléphones du marché, équipés d'une distro indépendante de type CyanogenMod (attention, elle n'est pas 100% libre !), avec un AppStore dédié au Libre comme F-Droid. c'est l'option la plus souvent citée.
    1. Campagne Libérez votre Android par la FSFE ;
    2. Replicant semble être la solution la plus Libre, elle est en tout cas recommandée par la Free Software Foundation|https://www.gnu.org/philosophy/android-and-users-freedom.fr.html|fr]. Par ailleurs, rappelons que certaines couches logicielles comme les pilotes et ce qui touche aux modules radio sont presque toujours propriétaires...
    3. OmniROM ;
    4. ParanoidAndroid, qui malgré son nom se focalise sur l'éexpérience utilisateur ;
  2. Des téléphones spécifiques :
    1. FairPhone (Variante d'Android avec un objectif de fabrication éthique, mais rien sur l'aspect Libre et respectueux de la vie privée)
    2. Jolla (Sailfish OS, partiellement Libre)
    3. BlackPhone focalisé sur la vie privée, sur une base Android, avec un abonnement annuel pour bénéficier de services sécurisés respectueux de la vie privée ;
    4. Neo900, un projet visant à redonner une nouvelle vie au Nokia N900

A voir aussi : À quand les smartphones et tablettes libres ? qui est très complet dans une optique libriste, même s'il date de mai 2013.

Partager

lundi 24 novembre 2014

En vrac du lundi

Partager

mardi 12 novembre 2013

En vrac depuis Londres

A Londres : Cherchez l'intruse !

Partager

lundi 14 octobre 2013

En vrac et en images

Fairphone prototype

  • J'ai découvert la semaine dernière le projet Fairphone. Une version améliorée d'Android sur une plateforme matérielle fair (matériaux sourcés avec une approche fair-trade, pensé pour faciliter la mise à jour et le recyclage, etc.) 325 EUR en crowdfunding sur le site. Je leur ai bien sûr parlé de Firefox OS, dont les valeurs me semblent très proches des leurs.

Tristan Nitot Google Glass by Raffoux-1140

  • J'ai testé les Google Glass (merci Google France). L'impression est mitigée.
    • D'un coté, j'aime l'idée d'aller au delà du format smartphone que l'on connait déjà et qui fait que les gens regardent vers le bas et se cognent les uns dans les autres en marchant (ou pire, en conduisant !).
    • J'aime les solutions utilisées : le petit écran qui ne gène pas (trop) la vue, le mini haut-parleur qui fait résonner les os près des oreilles pour se faire entendre. L'interface tactile de la branche des lunettes et la reconnaissance vocale.
    • J'ai aimé le guidage du GPS sans avoir mon téléphone en main.
    • Je n'ai pas aimé avoir une tête de c… avec ce truc (voir la photo). Dans l'état actuel des choses, les lunettes ne sont pas socialement acceptées. Peut-être qu'en retirant l'appareil photo ou en mettant un petit volet coulissant, elles paraitraient moins intrusives en terme de vie privée de l'entourage ?
    • Les limitations de l'interface. L'utilisation est vraiment très frustrante, la faute à une ergonomie très imparfaite. Ca pourrait changer en améliorant le logiciel, en prenant l'habitude de l'usage et en adaptant la reconnaissance vocale au français. Mais il reste la reconnaissance vocale (il faut parler à voix haute pour se faire obéir), qui est tout de même bizarre pour les gens autour de vous.

At the W3C's advisory council meeting in Tokyo, EFF spoke to many technologists working on Web standards. It's clear to us that the engineering consensus at the consortium is the same as within the Web community, which is the same almost anywhere else: that DRM is a pain to design, does little to prevent piracy, and is by its nature, user-unfriendly. Nonetheless, many technologists have resigned themselves to believing that until the dominant rightsholders in Hollywood finally give up on it (as the much of the software and music industry already has), we're stuck with implementing it.

Partager

- page 1 de 10