lundi 22 octobre 2012

Amazon supprimant le contenu de Kindle : le retour !

Ca faisait bien longtemps que je n'avais pas publié de billet dans cette rubrique, dangers des DRM. Les scandales sur les DRM se faisaient plus rares. Et puis voilà qu'Amazon se prend les pieds dans le tapis de fort belle manière :

Amazon : elle perd tous ses livres Kindle achetés, sans explication. On peut lire la correspondance entre la cliente et Amazon. C'est juste surréaliste.

Un jour Amazon ferme votre compte, et les achats réalisés disparaissent. Ca n'est pas la première fois qu'on a un truc dans le genre… Souvenons-nous de cet article du Standblog : Quand Amazon joue à 1984 avec son Kindle.

Mise à jour du 24/10/2012 :

vendredi 28 septembre 2012

Actu Mozilla

mercredi 18 juillet 2012

10 ans de Standblog

C'est incroyable, mais c'est vrai : le Standblog a aujourd'hui 10 ans[1].

Dix ans !

Ceci est le 4249ème billet sur le Standblog. Je ne compte pas les commentaires : un grand nombre a été perdu lors d'une migration un peu rock'n Roll. 4249 billets, c'est vertigineux, quand je m'interrogeais sur ma capacité de tenir un mois entier. C'est même plus d'un billet par jour (1,16 exactement). Bien sûr, les choses ont bien changé. La forme, le ton, le contenu, l'hébergeur, l'environnement (l'arrivée des réseaux sociaux, l'évolution de mon métier).

10 ans de Standblog, figurés par une clé USB Framakey GNU/Linux et un badge Firefox

Si vous le voulez bien, je vous propose un tour d'horizon de 10 ans d'aventures à travers quelques billets notables de ce blog.

En 2002, les standards du Web étaient inconnus (pour ne pas dire "une cause perdue"), j'étais employé d'AOL/Netscape, Facebook n'existait pas[2] et Twitter encore moins [3]. J'avais pourtant déjà à l'époque la conviction que le Web avait un potentiel bridé par un monopole sur les navigateurs. Et comme chacun peut le constater, le monopole, faute de pression concurrentielle, rend paresseux. Mais comment faire passer le mot sur ce sujet ? J'entends parler de Blogger.com, qui me permet de commencer rapidement. Peu de temps après, je rapatrie tout cela sur une instance de DotClear, qui vient de sortir. J'en suis probablement l'un des tous premiers utilisateurs, avec son auteur, que je remercie ici[4]

Tout juste un an après le lancement du Standblog, AOL/Netscape arrive à un accord financier avec Microsoft. 750 millions de dollars changent de main et, dans la foulée, les employés de Netscape travaillant sur Mozilla et les standards du Web sont licenciés. Ca donne ce billet : A louer : évangeliste Europe, état neuf, toutes options. Deux jours plus tôt, on apprenait la création de la Mozilla Foundation. Mon camarade Peterv et moi nous demandons ce qu'il va advenir du projet Mozilla en Europe. C'est sur une plage de Normandie que nous envisageons la création d'une Fondation Mozilla en Europe, sans savoir comment la financer. Via Google, peut-être ?[5]

Six mois plus tard, c'était le lancement de Mozilla-europe.org en 4 langues, avec le T-shirt qui va bien. Il fait suite à la création discrète de l'association Mozilla Europe, qui a eu lieu fin 2003.

Le 9 novembre 2004, c'est le lancement de Firefox 1.0. Pour moi, c'est une journée de fou dans une vie de dingue. Mozilla-europe.org héberge du contenu en 22 langues (y compris de l'hébreu et du chinois), grâce au travail des communautés. Peterv, Pascal Chevrel et Olivier Meunier ont joué un rôle fondamental dans ce succès.

La couverture presse est juste incroyable, en bonne partie grâce à des agences de RP qui travaillent gratuitement pour Mozilla. En France, c'est l'ami Georges-Antoine Gary qui s'y est collé, et ça dépote comme jamais. Libération, Décision Micro, 01 Informatique mettent Firefox en couverture. France Inter et France Info parlent de nous. Pareil en Allemagne et en Italie. Nous n'avons pas encore de revenu, mais on se dit quand même que c'est bien parti.

Mais le Standblog ne parle pas que de Mozilla. J'élargis les thèmes à d'autres préoccupations. Je parle d'environnement , de brevets logiciels, de DRM, et plus généralement de politique, en relation avec les lois à la con que sont Hadopi, Loppsi, DADVSI.

Si j'en crois les chiffres des archives, la fréquence de publication baisse petit à petit pour arriver à 6 billets en moyenne par mois en 2012, surtout du En Vrac. Il y a plusieurs raisons à cela. Mes responsabilités chez Mozilla me prennent beaucoup de temps et mon rôle est alors moins public. Par ailleurs, la montée en puissance de Twitter - auquel je suis accro - fait que je partage beaucoup en temps réel sur ce réseau social.

En est-ce donc fini du blogging pour moi ? Non, pas du tout. Au contraire, pourrais-je même dire. En effet, dans le cadre de mon nouveau poste chez Mozilla, j'ai ouvert un autre blog, anglophone et dédié à Mozilla, Beyond the Code. J'envisage de publier la version française de mes billets sur le Standblog, au moins temporairement. Vous n'avez donc pas fini de m'entendre pérorer sur la toile !

En effet, il reste beaucoup de sujets à aborder. Cette année, il devrait se vendre plus de smartphones que d'ordinateurs personnels; mais les deux leaders du marché sont Apple (iOS est complètement fermé et propriétaire, avec un monopole sur l'AppStore) et Google (Android a un code partiellement ouvert et son développement est non-collaboratif). Comment apporter les valeurs du Web aux smartphones ? Voilà un sujet (parmi d'autres) sur lequel je travaille d'arrache-pied.

Alors, on en reprend pour 10 ans ? ;-)

Notes

[1] Merci à l'infatigable Thierry Stoehr qui ne cesse de me le rappeler, allant jusqu'à inventer des façons de fêter cela !

[2] Création de Facebook :

[3] Twitter a été lancé en juillet 2006, soit 4 ans plus tard.

[4] Ainsi que toute l'équipe qui ne mollit pas !

[5] On remarquera à quel point j'ai pu écrire des bêtises dans ce billet à propos de XUL. :-)

mardi 10 juillet 2012

L'avenir de Thunderbird

L'info est sortie ce week-end : Mozilla va arrêter à terme d'ajouter des fonctionnalités à Thunderbird tout en le maintenant à jour et changer son mode de gouvernance. Plus que jamais, les contributions de la communauté sont importantes pour créer de l'innovation.

Devant la flopée de titres racoleurs et mensongers, j'ai fait une interview de Jb Piacentino (patron de Thunderbird), en anglais :

C'est ce dernier lien qu'il faut suivre si vous voulez comprendre l'avenir de Thunderbird !

Pour vous donner envie de cliquer, un tout petit extrait :

Thunderbird n'est pas mort ! Nous avons annoncé un changement dans la manière dont nous gérons le développement de nouvelles fonctionnalités de Thunderbird. Rien ne changera pour les utilisateurs, particuliers ou entreprises : Mozilla va continuer à supporter et maintenir Thunderbird.

Note

[1] Qu'ils soient ici remerciés publiquement !

lundi 5 mars 2012

Mon nouveau boulot à moi que j'ai chez Mozilla

Peu de gens ont réalisé que Mozilla Europe n'existe plus. Dans un sens, c'est tant mieux, parce que ça ne change pas grand-chose. En gros, les activités de Mozilla Europe - qui était une organisation à but non-lucratif de droit français - ont été transférées à une filiale de Mozilla Foundation dont je suis un des directeurs. Ces derniers mois, mon temps était occupé par cette transition. Prendre la décision, faire un plan de transition, l'exécuter, et aussi mener à bien ce qui est une de mes plus grandes fiertés récentes : faire des dons à des organisations à but non-lucratif pour promouvoir le logiciel Libre et le Web ouvert en Europe. Parmi les heureux destinataires, on trouve :

Et maintenant que Mozilla Europe n'existe plus ? Je suis toujours directeur du bureau de Mozilla à Paris, mais j'avais envie de faire quelque chose qui corresponde vraiment à ma nature et à mes envies. Alors j'ai proposé de faire la promotion de la mission de Mozilla au niveau mondial, et ça a été accepté. J'imagine que la passion que j'éprouve pour le sujet a aidé ;-)

Pour commencer, j'ai ouvert un blog intitulé Beyond the Code. L'idée est de mettre en perspective ce que fait Mozilla (produits, code, spécifications, campagnes marketing, animations de communauté) avec la mission. Comme l'indique mon premier billet, je trouve que trop souvent les utilisateurs considèrent Mozilla comme une organisation commerciale concurrente de Microsoft, Google et Apple. Pourtant, notre structure non lucrative change beaucoup de choses quant à notre approche. Notre vocation n'est pas de maximiser les profits pour rémunérer un actionnaire (Mozilla Foundation n'en a pas) mais de mener à bien la mission de Mozilla, telle que décrite dans notre manifesto. L'objectif de Beyond the Code est de faire passer ce message-là et d'illustrer comment la mission de Mozilla a un impact sur ce que nous produisons (logiciels, documentations, événements, spécifications).

Pour l'instant, Beyond the Code est uniquement en anglais, mais j'espère bien à terme le rendre disponible en plusieurs langues (dont le français, bien sûr). En attendant, si vous avez des questions, des sujets que vous voudriez me voir aborder, n'hésitez pas à me contacter pour me les suggérer !

Note

[1] Si vous connaissez quelqu'un susceptible de postuler pour ce travail, faites tourner l'URL !

- page 2 de 177 -