vendredi 5 mars 2021

Second épisode de l'Octet Vert avec Benoit Petit

Le second épisode de l’Octet Vert est là ! Comme j’ai commencé à numéroter à 0, le second s’appelle #1. Imparable. Mais incompréhensible pour le commun des mortels :-/

Cette fois-ci, je recontre Benoit Petit, le créateur du logiciel libre Scaphandre, et nous avons parlé climat, numérique et le tout dans la bonne humeur ! Parmi les thèmes saillants de cet épisode : changer sa vie pour lui donner un sens, comment donner des outils aux organisation pour mesurer leur consommation électrique en vue de la réduire et même de réparabilité (et forcément de vélo, je ne sais pas faire autrement ;-) ). Un immense merci à Bilook pour son rôle à la technique ! qui fait que même si mon logo fait saigner des yeux, au moins le podcast n’arrache pas vos oreilles !

Sans plus attendre, voici où trouver l’Octet Vert (ça peut prendre un peu de temps pour qu’il apparaisse, c’est un peu comme la propagation DNS) :

  1. L’Octet Vert sur Apple Podcasts ;
  2. L’Octet Vert sur Google Podcasts ;
  3. L’Octet Vert sur Spotify ;
  4. Le flux RSS de l’Octet Vert ;
  5. L’Octet Vert sur Deezer ;
  6. L’Octet Vert sur Anchor ;
  7. L’Octet Vert sur Breaker ;
  8. L’Octet Vert sur Pocket Casts ;
  9. L’Octet vert sur Podcast Addict ;
  10. L’Octet Vert sur RadioPublic ;
  11. Pour les rebelles, les barbus, les partisans du old school, voici le Fichier MP3 !

Benoît a mentionné plusieurs liens pendant l’entretien, les voici :

vendredi 26 février 2021

Je lance un podcast : l'Octet Vert

Ca faisait un bout de temps que l’idée me trottait dans la tête, celle de me frotter au podcast. Et puis le déclic est arrivé un beau jour sans que je comprenne vraiment comment. Comme vous le savez, le sujet qui me préoccupe beaucoup en ce moment, c’est le climat, et ce que ça implique dans nos vies et nos métiers. Mais le sujet manque un peu de légèreté, on va dire pudiquement. Et puis à force d’écouter STTVB, le podcast de Bilook (c’est sur le vélo et c’est génial), je me suis dit que je pourrais y arriver et faire un podcast qui parle à la fois de climat, de numérique, mais qui en même temps file la pêche (bah oui, qui a envie d’écouter un machin qui plombe le moral ?). C’est ainsi qu’est né l’Octet Vert.

Tout, à part le montage[1], est fait complètement à l’arrache. Bon, avec le logo, (désolé si vous saignez des yeux !), on s’en doutait. Même le titre est tiré par les cheveux. L’enregistrement est fait sur mon ordi perso avec un vieux micro-casque de 2012 sorti d’un tiroir. Mais pourtant, même moi qui déteste m’écouter, j’ai trouvé ça sympa, et j’ai bien rigolé pendant l’enregistrement.

Alors voilà, si le numérique vous intéresse, voici l’épisode 0 de l’Octet Vert, avec l’excellent Sébastien Brault, développeur mobile chez un opérateur historique :

  1. L’Octet Vert sur Apple Podcasts ;
  2. L’Octet Vert sur Google Podcasts ;
  3. L’Octet Vert sur Spotify ;
  4. Le flux RSS de l’Octet Vert ;
  5. L’Octet Vert sur Deezer ;
  6. L’Octet Vert sur Anchor ;
  7. L’Octet Vert sur Breaker ;
  8. L’Octet Vert sur Pocket Casts ;
  9. L’Octet vert sur Podcast Addict ;
  10. L’Octet Vert sur RadioPublic ;
  11. Il est en cours de publication sur d’autres plateformes (ImagoTV, etc.), je mettrais les liens au fur et à mesure.
  12. Oh, j’allais oublier : pour les rebelles qui ne veulent pas de plateforme, les barbus qui écoutent les podcasts en ligne de commande et, les partisans du old school, voici le Fichier MP3 !

Sébastien a mentionné plusieurs vidéos de conférences pendant l’entretien. Voici les liens :

Un immense merci à tous ceux qui m’ont aidé (parfois sans le savoir) à rendre cela possible. Je reviendrai sur le sujet un peu plus tard. En attendant, dites-moi ce que vous pensez du podcast, laissez-moi des commentaires ci-dessous, j’ai encore plein de choses à apprendre et à améliorer !

Mise à jour du 13 mars 2021

L’excellent Emmanuel Pont, dont j’ai déjà relayé les travaux, en particulier un billet sur la démographie et le climat que j’ai beaucoup aimé, fait quelques remarques.

Merci Emmanuel pour ces nuances importantes !

Mise à jour du 18 mars 2021

Alexis Chamish Chailloux, qui travaille chez Greenpeace, remarque qu’à propos du transport aérien, nous avons abordé le sujet du CO2 généré par le carburant, qui est déjà très important. Mais sans le vouloir, nous avons passé sous silence les autres gaz à effet de serre qui augmentent les dégâts provoqués par l’aviation. Il suggère de lire un document du collectif Rester sur Terre qui détaille tout cela et de soutenir le financement participatif du projet Bon Voyage, qui vise à faire produire un comparateur d’empreinte carbone pour chaque trajet en Europe (le tout en open-source).

Note

[1] Il me paraît important de signaler que la réalisation est faite par l’excellent Bilook. Le seul truc pro dans l’histoire, c’est de son fait !

page 2 de 2 -