mercredi 17 mars 2010

Internet Explorer 9 : à boire et à manger

Microsoft a annoncé à sa conférence Mix la sortie de Internet Explorer 9 Platform Preview. Il s'agit d'une pré-version du moteur d'Internet Explorer 9. Le logiciel est inutilisable en tant que tel (pas de barre d'adresse, ni de marque-pages ni d'onglets !) son seul intérêt est de voir ce qu'IE9 va proposer aux développeurs Web quand il sortira en version finale.

D'après ce que je peux lire, et voir en installant le logiciel, mes impressions sont très mitigées, et j'ai peine à décider si le verre est à moitié plein ou à moitié vide...

Le bon

On constate des progrès en terme de support de certains standards et technologies :

  1. SVG. On n'y croyait plus, mais voici — enfin — du SVG natif dans Internet Explorer ! Rappelons que SVG a commencé à être développé en 1998 et que la version 1.0 a été terminée en Septembre 2001...
  2. Progrès au niveau DOM et CSS
    1. Border-radius (coins arrondis)
    2. CSS3 Selectors
    3. DOM events
    4. DOM Style
  3. JavaScript accéléré. Internet Explorer 9 est donc le dernier navigateur à offrir cette technologie (l'avant-dernier, c'était Opera avec la 10.50 récemment sortie). La bonne nouvelle, c'est que les développeurs Web vont pouvoir disposer sur l'ensemble des navigateurs d'un moteur JavaScript rapide, qui va donc permettre des applications bien plus complexes qu'avant. En terme de performances JavaScript, IE9 est comparable à Firefox 3.7 Alpha 2, c'est-à-dire 6 fois plus rapide qu'IE8 :-)
  4. Accélération graphique par l'utilisation du GPU. J'ai envie d'y croire, mais sur ma machine, toutes les démos étaient inutilisables car trop lentes (carte graphique Intel 945 Express, ceci expliquant probablement cela).
  5. l'élément <video> de HTML 5 n'est pas présent dans cette pré-version, mais il a été démontré lors de la conférence

Le mauvais

  1. L'absence de l'élément <canvas> de HTML 5, pourtant trivial à implémenter, surtout quand on compare avec ce qui a déjà été fait (dont SVG)
  2. l'élément <video> de HTML 5 repose sur le codec propriétaire et soumis à royalties H.264 et non pas le codec libre et ouvert qu'est Theora.
  3. nombre de standards n'ont pas été implémentés.
  4. IE9 ne sera pas disponible sur Windows XP, qui représente l'immense majorité des utilisateurs de Windows pour l'instant.

Conclusion

J'ai du mal à avoir un avis tranché sur l'annonce de Microsoft. D'un côté, le progrès par rapport à IE8 est très significatif, et c'est tant mieux pour le Web. D'un autre côté, la liste des standards non supportés par IE9 est longue comme un jour sans pain (ou une journée de développement Web sans Firebug), comme le démontre le site What Can I use. On peut toutefois espérer que les futures versions beta d'IE9 feront des progrès dans ce domaine, ce qui pourrait bien sonner la mort de Silverlight et — pour peu qu'IE9 soit rapidement adopté — un vrai bond en avant pour le Web. C'est tout ce que je souhaite !

Quelques liens complémentaires

mercredi 16 décembre 2009

Accord Microsoft - Commission Européenne

À midi aujourd'hui, la Commission Européenne a annoncé qu'elle était parvenue à un accord avec Microsoft dans le cadre du procès pour abus de position dominante, suit à une plainte d'Opera Software.

Mitchell Baker, chair de Mozilla Foundation, vient de publier le billet ci-dessous sur son blog. Il représente l'opinion officielle de Mozilla sur ce sujet (traduction rapide par mes soins) :

Aujourd'hui, la Commission Européenne a annoncé qu'ils avaient trouvé un accord dans leur procès contre Microsoft. Cet accord est similaire à la version mise à disposition pour commentaires il y a quelque temps, avec des changements issus de cette période de commentaires.

Le mécanisme de choix représenté par l'écran de vote (ballot screen) retient l'attention de la plupart des gens. Pourtant, Mozilla est plus intéressé par les principes qui seront adoptés par Microsoft en vue de protéger les choix déjà faits par les utilisateurs. Ces principes ne seront pas immédiatement visibles par quelqu'un utilisant Windows. C'est tout l'intérêt de la chose : quand un utilisateur a choisi un autre navigateur, Internet Explorer ne doit pas réapparaître. Ces principes sont exprimés à plusieurs reprises dans les annonces d'aujourd'hui et devraient mener à un plus grand respect pour les décision prises par les utilisateurs individuels.

La mission à but non lucratif de Mozilla se focalise sur les choix individuels et le pouvoir de chacun. Nous sommes satisfaits de voir ces principes apparaître dans cet accord.

Mise à jour

mardi 28 juillet 2009

Actu Microsoft

Le géant Microsoft vacille, titre Libération (aussi dans l'édition papier). Il faut dire que coup sur coup, deux nouvelles de Redmond ont été publiées :

  1. Le CA annuel de Microsoft chute pour la première fois en 23 ans
  2. Proposition de Microsoft d'offrir le choix du navigateur dans Windows

Sur ce dernier point, la Commission Européenne semble apprécier la démarche de Microsoft mais reste sur ses gardes en attendant d'étudier tous les détails de la proposition. Mozilla, pour sa part, fait de même, comme l'explique Mitchell Baker.

Voir aussi :

mardi 16 juin 2009

En vrac

  • "Regarde, Maman, sans les dents" : la loi Création et Internet est promulguée. Il n'en reste pas moins que les méthodes d'intimidation comme l'affaire SnowTigers, associée à la promulgation de la loi vont faire leur effet. On peut s'attendre à un troisième volet avec Loppsi 2...
  • Sur le même sujet, voir l'excellente interview de Maître Eolas ;
  • Le Référentiel Général d'Interopérabilité enfin publié, mais avec de sérieux bémols ;
  • Le site momentile.com a la meilleure illustration destinée à expliquer pourquoi le site n'est pas compatible avec IE 6. J'adore ! IE 6 demande aux autre navigateurs "mais pourquoi je peux jamais jouer avec vous, les mecs ?". Safari répond : "Rentre chez toi, IE 6 !", Opera renchérit : "Ouais, tu n'arrêtes pas de casser nos jouets les plus sympas". Pendant ce temps là, Firefox demande à IE 7 : "J'arrive pas à croire que ce mec soit de ta famille" et IE 7 répond "oui, ne m'en parle pas" :-D
  • Opera annonce Opera Unite, "un serveur Web dans le navigateur qui va permettre à chacun de publier ses photos, sa musique (hein ?) ou un site". J'aime beaucoup le principe, car c'est un système qui permettra aux utilisateurs de conserver le contrôle de leurs données plutôt que les confier à des serveurs centralisés. On comprend mieux l'intérêt de cette approche quand on lit par exemple qu'Orange va fermer son service de blogs... Il y a plusieurs raisons qui font que ça va être difficile d'imposer cette nouvelle architecture, qui n'est publiquement documentée, ni réplicable par ailleurs :
    • Ca n'a de sens que si on utilise un ordinateur de bureau (alors que les gens se connectent de plus en plus depuis des ordinateurs portables, des netbooks ou des smartphones, qui ne sont pas toujours allumés ni connectés). On notera à ce sujet le tweet de mon collègue John Resig (Monsieur JQuery) : "Je viens d'essayer de visiter six pages Opera Unite. Une seule fonctionne."
    • Il faut utiliser Opera, qui n'a pas réussi à percer sur le marché des navigateurs (et ça n'est pas cette fonctionnalité de 'geek' qui va aider, malgré son intérêt).
    • On regrettera l'obligation d'utiliser un service centralisé et propriétaire – celui d'Opera – pour éviter d'avoir recours à d'autres services privés et propriétaires. Notez l'ironie :-/ . Il y a une bonne raison à cela, c'est la difficulté de paramètrer le port forwarding du routeur de la maison. Cf le Opera Unite developer's primer.
    • Un service comme AllPeers, qui reposait sur le même principe n'a pas réussi à s'imposer (alors qu'il s'agissait d'une extension Firefox, donc avec une base installée bien plus importante).
  • Firefox nearly overtakes Internet Explorer in Germany d'après la société allemande Fittkau & Maass (le graphique indique qu'IE est à quasiment 50%). Il est à noter que pour sa part, Net Application considère que Firefox a déjà dépassé Internet Explorer toutes versions confondues en Allemagne...
  • Il n'y a rien de plus efficace qu'une prison dont les prisonniers ne souhaitent pas sortir : Windows enthusiasts launch 'Boycott Opera' campaign. On voit donc que les auteurs de cette pantalonnade souhaitent que Microsoft puisse continuer son abus de position dominante alors qu'il a déjà été reconnu coupable de violation des lois antitrust aux USA...
  • Apple finally issues patch for "critical" Java vulnerability. Ca fait 9 mois que cette vulnérabilité critique a été résolue par Sun... Allo, Apple ?

lundi 15 juin 2009

En vrac, de retour de Genève

- page 2 de 4 -