Mot-clé - energie

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 19 mai 2020

Comprendre la problématique énergie / climat

Faisant contre mauvaise fortune bon coeur, j’ai voulu profiter du temps libre offert par le confinement, pour suivre le cours que donne Jean-Marc Jancovici à l’École des Mines Paris Tech. 20 heures de cours qui, parce qu’on peut arrêter le prof quand on veut d’un simple clic pour mieux prendre des notes, m’ont pris au moins 30 heures pour générer 71 pages de notes manuscrites, c’est dire si c’est passionnant.

Pourquoi s’infliger un tel effort intellectuel ? Pour comprendre les problèmes énergétiques et climatiques auxquels doit faire face l’humanité. Et pour ça, Jean-Marc Jancovici est un professeur passionnant, drôle (à condition d’aimer l’humour d’ingénieur !), un véritable puis de science, qui parle d’histoire de l’humanité, de pétrole, d’histoire des sciences, d’économie, de politique avec un charisme certain, osant poser les questions qui fâchent et en y répondant avec des informations sourcées. Bref, je recommande à tout le monde qui s’intéresse aux sujets du climat et de l’énergie. Notons que le cours s’adresse à des élèves ingénieurs de haut niveau, donc ça demande une certaine culture scientifique.

Parmi les sujets abordés :

  1. L’énergie — introduction, et pourquoi elle a permis le développement économique d’une partie du monde
  2. L’énergie fossile — À quel point nos sociétés sont dépendantes des énergies fossiles, même en France
  3. Le changement climatique (partie 1) — Comment le recours aux énergies fossiles intensifie l’effet de serre et contribue à changer le climat (et c’est grave)
  4. Le changement climatique (partie 2) — Faire face à la fois à la raréfaction des énergies fossiles et le besoin de réduire les émissions de GES
  5. Les économies d’énergie — l’équation de Kaya
  6. Le nucléaire — un argumentaire pour défendre le nucléaire comme seule option permettant de négocier plus facilement le virage énergétique et climatique
  7. Les énergies renouvelables — Les nouvelles énergies renouvelables : on en parle beaucoup, mais elles ne couvrent qu’une toute petite partie des besoins et en plus ne sont pas pilotables, par opposition aux centrales à gaz, pétrole, charbon ou nucléaires.
  8. La comptabilité carbone — Il sera difficile (euphémisme) de décarboner l’énergie et donc l’économie et il faut pourtant le faire très vite (diviser par 3 les émissions de GES D’ici à 2050).

Pour suivre le cours :

samedi 16 mai 2020

En vrac déconfiné

Coucher de soleil en Normandie lors du déconfinement

Quelques liens très en vrac collectés pendant le confinement :

Transports

Numérique

Économie

  • Huit pistes pour une relance verte des économies après le coronavirus. C’est intéressant, mais ça se discute. À coté des suggestions listées ci-dessous, ma version des choses :
    • 1 – Un plan pour la rénovation globale des bâtiments — Oui, clairement oui !
    • 2 – Développer le fret ferroviaire — Mais pas que le fret, le transport de passagers aussi, dont le train de nuit.
    • 3 – Une filière batteries made in Europe — Oui !
    • 4 – Soutenir l’électrification des véhicules — Attention : il faut déjà réduire énormément la dépendance à la voiture. Remplacer des diesels par des voitures électriques sans rien changer autour est une énorme erreur !
    • 5 – Accélérer le développement du vélo — Oh ouiiiiii !
    • 6 – Relocaliser la production d’énergies renouvelables — ils veulent surtout dire relocaliser la production de matériel permettant la capture d’énergies renouvelables.
    • 7 – Améliorer l’autonomie du pays en protéines — Oui, mais surtout réduire drastiquement le recours à la viande, dont le rendement est très mauvais. (Faire venir du soja de l’étranger pour nourrir un boeuf en France, c’est moins efficace que de faire pousser de la nourriture en France)
    • 8 – Encourager le développement de la filière hydrogène — Mouais. Réduire la consommation d’énergie est l’essentiel, surtout !
  • Lancement de /e/OS pour Fairphone 3. Je serais ravi de voir un système d’exploitation respectueux des données personnelles tourner sur un smartphone respectueux des gens et de la planète. Ca semble s’approcher !
  • Grise ou verte, la croissance nous conduit dans le mur, où il est fait référence du livre Prospérité sans croissance de Tim Jackson que j’ai commencé à lire et qui est passionnant ;
  • La désillusion d’une start-up de l’économie circulaire ;

jeudi 19 février 2009

Conférence en ligne sur l'énergie et le réchauffement climatique

Un lecteur dont le nom m'échappe (désolé) m'a envoyer un lien vers la passionnante Conférence de Jean-Marc Jancovici (vidéo et diapos) donnée aux cadres de Spie.

Je suis un lecteur de la prose de J.M. Jancovici depuis bien longtemps et j'en ai déjà parlé à plusieurs reprises sur le Standblog.

Jean-Marc Jancovici : 'Plus ça va (le PIB) moins ça va (le CO2)'

Jean-Marc Jancovici : 'Plus ça va (le PIB) moins ça va (le CO2)'

Ce qui est intéressant dans cette présentation, c'est qu'elle est extraordinairement documentée, solide, mais aussi (relativement) courte : 1h40. (Pour ceux qui veulent, il y en a une version longue donnée dans le cadre de cours aux élèves ingénieurs de l'école des Mines, mais ça dure 16 heures !).

Oui, bon, 1h40, ça peut sembler beaucoup, mais c'est juste le temps d'un film Hollywoodien (ou d'une soirée télé devant TF1) et c'est encore plus intéressant. On peut se demander comment ce sujet dont on nous rebat les oreilles peut encore être intéressant. Ca tient à plusieurs choses :

  • Jean-Marc Jancovici n'est pas partisan ni politique : il a une approche d'ingénieur qui fait face à un double problème (la consommation de pétrole et le réchauffement climatique) et il disseque le sujet avec brio.
  • La présentation est particulièrement fournie en données. C'est l'antithèse d'un discours militant, et c'est ça qui est convaicant.
  • Il est très bon orateur (1h40 sans mollir, c'est fort !)

Si les rapports entre économie, croissance, énergie, pétrole et réchauffement climatique vous intéressent, je ne saurais trop vous recommander de réserver 1h40 à cette présentation.

Réflexion faite, même si ces sujets là ne vous intéressent pas plus que ça, mais si vous voulez savoir quel monde on risque de réserver à nos enfants (monde qui sera très différent du nôtre, à n'en pas douter), vous devez voir cette présentation.

Chapeau, M. Jancovici !

jeudi 29 mai 2008

Citation du jour

Trouvée dans le Figaro, édition du 29 mai 2008, cahier saumon, page 18 (l'emphase est de mon fait) :

Vous pourrez toujours faire un peu plus d'exploration, aller chercher du pétrole dans des zones plus difficiles... mais ça ne ramènera jamais le niveau de production des belles années. Le pétrole en tant qu'énergie sur laquelle tout repose, c'est un modèle dépassé.

Philippe Armand, patron de Total en Indonésie, suite à l'annonce du ministre indonésien de l'énergie que le pays quittera l'OPEP à la fin de l'année.