Mot-clé - standards

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 28 juillet 2010

The Web has never been as exciting!

(This is a quick translation of a post I wrote in French earlier today)

Firefox 4 Beta has just been released. It brings seed, a better UI tons on new things for extension developers (hmm, JetPack!) and Web developers.

In this post, I'll focus on the Web development part.

In my opinion, combining CSS3, new APIs (including WebGL) and HTML5 is enabling the Web as a development platform to make a huge leap forward. I have worked with the amazing Paul Rouget in order to have a video of his demos in order to share my excitement.

For those who have installed Firefox 4 Beta 2, a good PC with a decent discrete graphic card and have enabled Direct2D hardware acceleration, here are 3 spectacular demos:

  1. Video, CSS Transitions, @font-face and SVG filters
  2. Video, SVG Clip-path and CSS Transitions
  3. WebGL, video and Transforms

Paul Rouget during the demo movie

For those who are more in a hurry or want more details, please check the video and the article on Hacks.mozilla.org.

What you see on the screen is just a Web page, using standards that are being specified and implemented (HTML5, CSS3, SVG, WebGL, new APIs…). What I find fascinating is that by combining these technologies, one can do things that were deemed impossible even recently:

  • Native video with an Open and unencumbered coded (WebM)
  • Good fonts ( @font-face, WOFF)
  • Declarative Animations (using CSS3, and soon SVG/SMIL)
  • SVG Filters and Masks applied to HTML elements (Gaussian blur effect, a B&W filter on videos, a round-shaped video
  • 3D (the WebM video used at the end as a texture to a 3D rotating cube just floored me)
  • WebSockets, for a persistent bi-di communication between the server and the browser, used in this case to control remotely the presentation from an Android phone running a pre-Alpha version of Firefox for Android.
  • Drag & Drop, Indexed DB and local storage, the File API, Geolocation and device orientation and all the tech features I won't mention.

Of course, the Open Web still has to compete with proprietary approaches such as monopolistic AppStores or proprietary plug-ins. But it never has been has powerful and innovative as it is now, and that's what is making me excited!

Le Web n'a jamais été aussi excitant !

Je viens de bloguer sur la sortie de Firefox 4 Bêta 2. Plus de rapidité, une meilleure interface, et plein de nouveautés pour les développeurs d'extensions (JetPack) et les développeurs Web.

C'est sur le développement Web que je veux m'attarder dans ce billet.

A mon sens, la combinaison CSS 3, nouvelles APIs (dont WebGL) et HTML 5 est un bond immense en avant pour le Web en tant que plate-forme de développement. J'ai travaillé avec l'excellent Paul Rouget pour faire une vidéo de ses démos qui mettent cela en évidence.

Pour ceux qui ont Firefox 4 Beta 2, une machine avec une bonne carte graphique et les drivers "qui vont bien" et ont paramétré leur navigateur pour l'accélération matérielle Direct2D, voici 3 démos :

  1. Vidéo, CSS Transitions, @font-face, et filtres SVG
  2. Vidéo, SVG Clip-Path et CSS Transitions
  3. WebGL, vidéo, Transforms

Tournage de la vidéo avec Paul Rouget

Pour les autres et ceux qui veulent plus de détails techniques, notre vidéo est sur Hacks.mozilla.org.[1]

Regardez bien à l'écran : ce que vous voyez est une page Web, développée avec les standards en cours d'élaboration (HTML5, CSS3, SVG, WebGL, nouvelles APIs...). Ce que je trouve fascinant, c'est qu'en combinant ces technologies, on peut faire des choses qu'on croyait encore impossibles il y a peu :

  • vidéo native avec un codec libre et ouvert (WebM)
  • fontes de haute qualité variées ( @font-face, WOFF)
  • animations déclaratives (en CSS3)
  • filtres et masques SVG, pour modifier des éléments HTML (ici une vidéo floutée, ou en noir et blanc ou en forme de cercle)
  • 3D (le coup de la vidéo WebM utilisée comme texture d'un cube en 3D qui tourne dans une page Web, c'est quand même incroyable !).
  • WebSockets, pour une communication b-directionnelle persistante entre serveur et navigateur, ici utilisé pour télécommander le changement de page depuis un téléphone Android faisant tourner une pré-Alpha de Firefox mobile.
  • Drag & drop, Indexed DB et Local storage, File API, Geolocation, Device Orientation, et toutes les possibilités techniques que j'oublie de lister

Bien sûr, le Web ouvert doit toujours faire face à des approches propriétaires comme celle des AppStores monopolistiques ou encore les plug-ins propriétaires. Il doit donc être compétitif. Mais pour cela, il n'a jamais été aussi fort, et c'est ça qui est réjouissant !

Notes

[1] Et pour ceux qui ont un sens de l'humour en béton armé et qui préfèrent le français à l'anglais, une version déjantée, ratée, et non-officielle est disponible. Ca n'est pas un hasard si on la appelée "la version à laquelle vous avez échappé"... A vos risques et périls ! ;-)

vendredi 26 mars 2010

IE is being mean to developers, the song

Scott Ward, Ruby developer over at With.us has posted a couple of months ago a pretty cool song on YouTube: IE is Being Mean to Me. I am sure that most Web developers will concur with Scott's song.

Here is an excerpt of the lyrics:

I wrote the last line of JavaScript at 4:45
I wanted to see if my widget was ready to go live
I tested in Firefox, Safari, and Chrome
I even tried Opera, but then I… should've gone home
Cause IE is being mean to me… again!
IE is being mean to me… again.
(…)

IE is being mean to me, again
I tried JQuery, Moo Tools and Prototype
But IE still won't display my widget right
And have you experienced the horror
Of debugging in Internet Explorer
If you're an IE user and have no idea of what I just said
Would you please consider using Firefox instead
I'd like to say that I simply do not care,
But how can I ignore so much market share?
I have a reoccurring dream about compliance
But it always ends in Microsoft's defiance
And that's why IE is being mean to me… again!
If you're an IE user and have no idea of what I just said
Would you please consider using Firefox instead
Do it for Open Source, it's free as in speech
Do it for developers everywhere, but most of all…
Just do it for me!

mercredi 24 mars 2010

En vrac

Je réalise que j'ai plein de lien en vrac qui attendent d'être publiés depuis bien longtemps. Les voici, par ordre d'ancienneté (les plus récents sont en bas).

Notes

[1] L'avantage d'un canard mort sur un Silverlight mort, c'est qu'on peut en faire des magrets à la poêle ou du confit et bien d'autres choses...

[2] Enfin, c'était vrai seulement si on choisissait certains tests pour en oublier la plupart. Il faut bien comprendre que Microsoft n'exécutait que les tests qu'ils avaient eux-même écris pour les donner au W3C…

mercredi 17 mars 2010

Internet Explorer 9 : à boire et à manger

Microsoft a annoncé à sa conférence Mix la sortie de Internet Explorer 9 Platform Preview. Il s'agit d'une pré-version du moteur d'Internet Explorer 9. Le logiciel est inutilisable en tant que tel (pas de barre d'adresse, ni de marque-pages ni d'onglets !) son seul intérêt est de voir ce qu'IE9 va proposer aux développeurs Web quand il sortira en version finale.

D'après ce que je peux lire, et voir en installant le logiciel, mes impressions sont très mitigées, et j'ai peine à décider si le verre est à moitié plein ou à moitié vide...

Le bon

On constate des progrès en terme de support de certains standards et technologies :

  1. SVG. On n'y croyait plus, mais voici — enfin — du SVG natif dans Internet Explorer ! Rappelons que SVG a commencé à être développé en 1998 et que la version 1.0 a été terminée en Septembre 2001...
  2. Progrès au niveau DOM et CSS
    1. Border-radius (coins arrondis)
    2. CSS3 Selectors
    3. DOM events
    4. DOM Style
  3. JavaScript accéléré. Internet Explorer 9 est donc le dernier navigateur à offrir cette technologie (l'avant-dernier, c'était Opera avec la 10.50 récemment sortie). La bonne nouvelle, c'est que les développeurs Web vont pouvoir disposer sur l'ensemble des navigateurs d'un moteur JavaScript rapide, qui va donc permettre des applications bien plus complexes qu'avant. En terme de performances JavaScript, IE9 est comparable à Firefox 3.7 Alpha 2, c'est-à-dire 6 fois plus rapide qu'IE8 :-)
  4. Accélération graphique par l'utilisation du GPU. J'ai envie d'y croire, mais sur ma machine, toutes les démos étaient inutilisables car trop lentes (carte graphique Intel 945 Express, ceci expliquant probablement cela).
  5. l'élément <video> de HTML 5 n'est pas présent dans cette pré-version, mais il a été démontré lors de la conférence

Le mauvais

  1. L'absence de l'élément <canvas> de HTML 5, pourtant trivial à implémenter, surtout quand on compare avec ce qui a déjà été fait (dont SVG)
  2. l'élément <video> de HTML 5 repose sur le codec propriétaire et soumis à royalties H.264 et non pas le codec libre et ouvert qu'est Theora.
  3. nombre de standards n'ont pas été implémentés.
  4. IE9 ne sera pas disponible sur Windows XP, qui représente l'immense majorité des utilisateurs de Windows pour l'instant.

Conclusion

J'ai du mal à avoir un avis tranché sur l'annonce de Microsoft. D'un côté, le progrès par rapport à IE8 est très significatif, et c'est tant mieux pour le Web. D'un autre côté, la liste des standards non supportés par IE9 est longue comme un jour sans pain (ou une journée de développement Web sans Firebug), comme le démontre le site What Can I use. On peut toutefois espérer que les futures versions beta d'IE9 feront des progrès dans ce domaine, ce qui pourrait bien sonner la mort de Silverlight et — pour peu qu'IE9 soit rapidement adopté — un vrai bond en avant pour le Web. C'est tout ce que je souhaite !

Quelques liens complémentaires

- page 2 de 3 -