Recherche

Votre recherche de openxml a donné 6 résultats.

mercredi 11 juin 2008

Actu du Libre et des standards

jeudi 17 avril 2008

D'après la DGME, le RGI n’attendait que la normalisation d’OpenXML

Voici un article qui devrait faire scandale : Le RGI n’attendait que la normalisation d’OpenXML... Extrait :

Hier, deux semaines et demi après que la France se soit abstenue lors du vote sur la normalisation du format OpenXML de Microsoft dans des conditions litigieuses, la DGME a ressorti de ses cartons le RGI. Sauf qu’au lieu de préconiser le seul ODF, le texte mettra désormais sur un pied d’égalité les deux formats. Ce que réclamait Microsoft depuis le début, mais qu’il peinait à justifier jusqu’à ce printemps 2008, du fait de l’absence de normalisation de son OpenXML.

Dans un e-mail que nous nous sommes procuré, Marc Meyer, chef de service de la DGME, explique que, du fait de la normalisation d’OpenXML, il est maintenant urgent de faire avancer le dossier RGI. Il explique ainsi : « Le projet de RGI présenté lors du dernier comité des référentiels du 12 octobre 2007 avait été mis en attente, suite à la démarche engagée à l’ISO par l’ECMA concernant le standard OpenXML. Cette démarche ayant maintenant abouti, nous en avons tenu compte et nous souhaitons engager sans délai la démarche de validation du RGI, pour une présentation du projet aux assises du numérique de fin mai 2008. » Voilà qui a le mérite d’être clair: le RGI attendait OpenXML.

Mise à jour :

La question qui découle de cela, c'est "quels sont les moyens dont dispose Microsoft pour imposer un tel revirement à l'administration française ?" Si quelqu'un a la réponse, merci de la mettre dans les commentaires...

Laissez les WC dans l'état où vous souhaiteriez les trouver en entrant

Ya comme une odeur

jeudi 3 avril 2008

Actu Microsoft et OpenXML

J'en arrive à me demander s'il n'y a pas de corrélation entre la crédibilité de la marque, la qualité des produits et le résultat du lobbying. Microsoft met-il les bouchées doubles sur le lobbying parce que Vista est une catastrophe ? Vista est il un produit raté parce que finalement, faire un bon produit n'est plus nécessaire quand on a un bon lobbying pour imposer les formats ? Microsoft changera-t-il de méthodes comme mes contacts la-bas me le promettent depuis 4 ans ? Et toi, cher lecteur, qu'en penses-tu ?

mercredi 2 avril 2008

OpenXML, standard ISO : un ratage d'envergure

Je voulais vous faire un poisson d'avril. A dire vrai, le texte (en anglais) était déjà prêt. Et puis non, j'ai changé d'avis. Je n'ai plus envie. La raison, c'est qu'Open XML va devenir un standard ISO (voir aussi le blog d'Andy Updegrove). Les irrégularités, retournages de vestes et autres relents fétides ne cessent de surgir dans cette affaire :

Que retenir de cette lamentable affaire ? Voici ma conclusion :

  • L'ISO et ses organisations nationales affiliées viennent de perdre énormément en crédibilité d'un seul coup.
  • L'utilité du standard ODF vient de perdre en utilité puisqu'il y a maintenant deux formats certifiés ISO concurrents. Qui va payer ? Vous, moi, les utilisateurs petits ou grands, de la PME à l'administration. Il y avait la possibilité d'unifier le stockage des documents et d'assurer la pérennité des données. C'est une occasion ratée de façon magistrale, et l'ISO, via les organisations locales, a privilégié l'intérêt particulier à l'intérêt général. Tout cela est un gâchis monstrueux.

En fait, nous voici devant la preuve éclatante qu'il y a un problème fondamental avec la façon dont les standards sont actuellement choisis, en particulier quand on donne le droit de vote à des organisations qui n'ont rien à faire des standards, sauf à voter comme leurs grands partenaires leur disent. L'intérêt du public, dans ce cas là, n'est aucunement pris en compte. Il faut que cela change, et j'ai bon espoir que Mozilla va pouvoir aider dans ce sens là.

mercredi 23 janvier 2008

Le rapport Attali, le logiciel Libre et les standards ouverts

Je viens de tomber sur un article fascinant de Bertrand Lemaire, Rapport Attali : le numérique en première ligne pour la croissance par l'innovation. L'essentiel vient en page 2 :

Dans les « 20 décisions fondamentales » qui résument le rapport, le quart concerne directement le numérique : intégration de l'informatique dans les savoirs fondamentaux devant être maîtrisés à la sortie de l'école primaire au même titre que l'écriture ou le calcul (reprise de la décision 2), redonner des moyens pour placer la recherche informatique française au premier rang mondial, création de dix pôles d'enseignement supérieur de rang mondial autour de dix campus à la fois physiques et virtuels (reprise de la décision 24), création de dix « villes nouvelles » baptisées Ecopolis associant développement durable et TIC, déploiement immédiat du haut débit pour tous (achèvement voulu en 2011) et préparation du très haut débit pour tous pour un achèvement en 2016 (reprise des décisions 49 à 52, la décision 61 concernant l'octroi de la quatrième licence UMTS), création d'une bourse Internet des logements pour faciliter la mobilité géographique des travailleurs...

Mais le meilleur reste à venir :

Les décisions 53 et 54 visent à renforcer la labellisation et la normalisation des produits, rendant le respect des normes ISO obligatoire dans les appels d'offres (Microsoft appréciera, là encore, le petit cadeau fait à OpenXML...).

C'est énorme et bien vu ! Mais attendez :

Le logiciel libre est l'objet de la « décision 58 » : objectif de 20% minimum de logiciels libres dans tous les développements publics, statut fiscal de mécénat en compétences pour tous les développements reversés par une entreprise à une communauté du logiciel libre...

C'est vraiment un "rapport de rupture" qu'on voit là. J'attends de pouvoir m'y plonger entièrement pour me faire un avis, mais on est là dans une perspective très intéressante...

- page 1 de 2