Mot-clé - Firefox

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 27 novembre 2017

Exodus Privacy et le Vrac du lundi

Exodus Privacy.png

En vedette : Exodus Privacy

Vendredi, un nouveau projet est sorti du bois : Exodus Privacy, un projet libre mené par une association loi 1901 française pour voir quels mouchards sont dans les applications mobiles pour Android. Comme on s’en doutait, ils sont nombreux. Exodus génère des rapports sur chaque application et chaque mouchard. Déjà, la couverture presse est impressionnante, en France et à l’international :

Deux chercheurs du Privacy Lab de l’université de Yale (USA) expliquent en quoi il est problématique de voir toutes ces applications mobiles multiplier les mouchards via les AppStores :

Or ces magasins, comme Google Play, ont construit leur business autour, notamment, de la publicité ciblée. Cette priorité n’est pas compatible avec la vie privée et la sécurité. Exodus révèle des pratiques troublantes en matière de vie privée dont Google est pleinement conscient, quand il ne les encourage pas.

Les rapports d’Exodus ont permis de débusquer deux mouchards qui avaient réussi à se glisser dans l’application Qwant pour Android. Qwant a immédiatement réagi en corrigeant l’application.

Bravo à l’équipe d’Exodus, dont le travail est très utile. Vivement qu’ils puissent faire les mêmes analyses sur les applications iOS !

Pour trouver Exodus Privacy :

En vrac :

mercredi 12 mai 2010

En vrac

mercredi 4 novembre 2009

Sortie de Firefox 3.6 Beta 1

logo Firefox 3.6

Ainsi donc, Firefox 3.6 Beta est sorti le week-end dernier.

01Net titre Firefox 3.6 bêta : le navigateur de Mozilla en net progrès, et ça fait plaisir :

Au lancement, Firefox 3.6 occupe 33 Mo de mémoire vive. Seul Safari fait mieux avec 31 Mo. Et lorsqu'on lance dix onglets, Firefox 3.6 occupe 169 Mo. C'est tout simplement le meilleur dans le domaine devant Safari (178 Mo). C'est Chrome qui ferme la marche avec 238 Mo.

On notera aussi :

  • l'amélioration de la vitesse au démarrage
  • Affichage plus rapide des pages
  • Plus grande vitesse d'exécution de JavaScript
  • l'intégration de Personas (personnalisation rapide et légère)
  • Affichage plein écran des vidéos
  • Sécurité améliorée des plug-ins (on détecte si votre version de Flash est obsolète, car c'est un vecteur d'attaque très important).

Pour le développeur Web, on a plein de nouveautés. En voici une liste partielle[1] :

  • Drag & Drop depuis le bureau
  • @font-face dans le format WOFF
  • plusieurs images de fond dans background-image
  • Nouvelle propriété pointer-events
  • Orientation via l'accéléromètre
  • Possibilité de spécifier une image à afficher en attendant qu'une vidéo se charge
  • Possibilité de spécifier comment gérer le zoom (optimisé pour la vitesse ou la qualité)
  • Dans une prochaine beta de 3.6 :
    • Dégradés CSS (mais avec une autre syntaxe)
    • support de <input type=”file” multiple> de façon à permettre l'upload de fichiers multiples (Yessss !)

Pour ceux qui savent ce qu'ils font (c'est à dire ceux qui savent qu'une version Beta, c'est une version qui n'est pas finie) et qui ont envie de jouer (après avoir fait une sauvegarde, doit-on le rappeler ?), il est possible de télécharger Firefox 3.6 Beta. (Si possible une version française, qui mérite un peu plus de beta-testeurs).

mercredi 16 janvier 2008

A propos d'Opera, de Microsoft et de la Commission Européenne

Ce matin, Les Echos ont publié une interview du sympathique Jon S. Von Tetzchner, CEO d'Opera Software, intitulée Firefox peut se joindre à notre plainte contre Microsoft[1]

Firefox peut se joindre à notre plainte contre Microsoft, explique Jon S. Von Tetzchner

Quelques réflexions rapides suite à cette interview :

  • Oui, Microsoft est coupable d'abus de position dominante et de violation de la loi anti-trust. Il n'y a aucun doute la dessus...
    • Je l'ai vécu chez Netscape, où je suivais l'affaire jour après jour. J'en ai gardé un goût amer. IL faudra un jour que j'écrive tout cela...
    • Mes camarades de Netscape et moi même avons été licenciés à cause de cela, dans la foulée d'un accord amiable entre Microsoft et AOL/Netscape. Non, le chômage n'est pas une expérience enthousiasmante...
  • Oui, la concurrence est indispensable sur le marché des navigateurs. C'est bien pour cela que la mission de Mozilla, c'est "promouvoir le choix et l'innovation sur Internet". Eliminer la situation de monopole (et pas la société monopolistique), c'est notre raison d'être.
    • En 1999, dès que Microsoft a pensé qu'ils allaient avoir une situation de monopole, ils sont passés en roue libre. 1999, c'est la sortie d'IE 5.5. 2001, celle d'IE 6. Et ensuite, plus rien pendant 5 ans, jusqu'à ce que le succès de Firefox les pousse enfin à l'action. Ca n'est que fin 2006 qu'on a vu sortir IE 7, pâle copie de Firefox en termes de fonctionnalités, sans les extensions, avec une sécurité moindre, et trop peu de progrès en termes de support des standards. "Avec de grands pouvoirs viennent de grandes responsabilités", disait l'Oncle Ben. Microsoft a de grands moyens, mais n'a pas su ou voulu faire face à ses responsabilités, jusqu'à ce qu'on le force à le faire.
  • L'abus de position dominante a été mauvais pour Netscape, mon boulot et ma tension ;-) , mais surtout mauvais pour les utilisateurs de technologie, qui se retrouvent avec l'obligation d'utiliser un navigateur qui n'évolue pas, qui a eu des problèmes de sécurité à répétition et qui limite le développement de nouvelles fonctionnalités dans les sites Web. En bref, le monopole de Microsoft a été mauvais pour le Web et pour ses utilisateurs.

La grande question, c'est : est-ce que la régulation par les gouvernements est efficace ? Il y a deux grands exemples autour de Microsoft, et une remarque concernant les standards eux-mêmes :

  • Non, l'affaire DOJ vs Microsoft, où Microsoft a été condamné pour avoir abusé de son monopole sur les systèmes d'exploitation pour l'étendre sur les navigateurs, n'a pas fait avancer la chose. Aujourd'hui, Internet Explorer est toujours le seul navigateur livré avec Windows, ce qui lui donne un avantage certain par rapport à tous les autres, malgré sa médiocrité.
  • Non, le fait que la Commission Européenne ait forcé Microsoft à fournir une version de Windows sans Media Player n'a rien changé. Quand on vous donne le choix entre un système avec un lecteur media et le même logiciel sans le lecteur media, on prend celui avec, même si c'est mauvais pour la concurrence.
  • Non, je ne crois pas que la Commission Européenne puisse forcer un navigateur à respecter les standards[2], qui ne sont, dans le cas du W3C, que des recommandations.

Donc, à grand regret, je pense que que la régulation n'a pas fonctionné jusqu'à présent. Microsoft continue de faire levier sur Windows pour imposer des technologies qui sont néfastes à la concurrence sur le court terme et aux utilisateurs sur le long terme. Et pourtant, cela ne veut pas dire qu'il faille arrêter. Peut-être que ça finira par marcher, et je suis cette affaire avec attention. Pourtant, je pense que pour la petite structure que nous sommes, suivre Opera dans une bataille juridique serait dommageable à ce qu'on fait de mieux : un navigateur moderne et sûr, en logiciel Libre, respectueux des standards et utilisable par tous.

Et vous, chers lecteurs, qu'en pensez-vous ?

Notes

[1] Contenu malheureusement payant. Du coup, j'ai acheté la version papier, qui permet aussi d'emballer le poisson, allumer un feu de cheminée ou encore de redonner forme à des chaussures détrempées par les intempéries.

[2] Aucun navigateur ne respecte les standards à 100%. Safari/KHTML/Webkit, Opera et Firefox/Gecko/Mozilla sont largement devant IE7/Trident de Microsoft, mais aucun ne peut prétendre à la perfection...